Le collectionneur d'art moderne et contemporain et la "publicisation" de sa collection privée : un "concept" dans l'espace de médiation

par Tatiana Levy

Thèse de doctorat en Communication

Sous la direction de Jean Davallon.

Soutenue en 2009

à Avignon .


  • Résumé

    Cette thèse propose une réflexion sur la « publicisation » de la collection privée d’art moderne et contemporain, par l’intermédiaire du collectionneur. La première partie répertorie les formes de cette publicisation en France à partir de 4 études de lieux : Donation Jardot à Belfort, Collection Lambert à Avignon, Fondation Salomon à Alex et Fondation Galbert à Paris, et 2 études de cas : expositions Passions privées, Musée d’Art Moderne à Paris et L’intime, Fondation Antoine de Galbert à Paris. Dans la deuxième partie, nous soumettons à l’analyse chacune des sphères (privée et publique) qu’inclut la publicisation. Ainsi est établi de façon empirique le processus de publicisation de la collection privée, en permettant une définition et révélant du même coup la succession et la combinaison de choix et d’acteurs présents dans celle-ci. Dans une troisième partie, l’étude des connexions et la mise en réseau du collectionneur dans une « action collective » au sein du monde de l’art contemporain, montre comment il abolit les frontières entre les sphères privée et publique. Par la publicisation de sa collection, il circule de l’une à l’autre et instaure un espace intermédiaire permettant une forme différente de médiation de l’oeuvre d’art que celle proposée par les musées dits classiques. Resituer le collectionneur dans le réseau de l’art contemporain nous autorise à tenter de déterminer la position de médiateur qu’il occupe dans cet espace de médiation qu’il créé en publicisant sa collection. Au terme de l’analyse, nous proposons la prise en compte du collectionneur amateur d’art moderne et contemporain et la publicisation de sa collection privée comme un modèle de médiation culturelle, dans lequel est diffusé, à la fois l’œuvre d’art et une pratique culturelle de celle-ci

  • Titre traduit

    ˜The œcollector amateur of modern and contemporary art and the "publicisation" of his private collection : a model of cultural mediation


  • Résumé

    This thesis submits a reflexion on the « publicisation » of the private collection of modern andcontemporary art, by the main of the collector. The first part lists the different ways it work, with the « publicisation » in France from 4 studies of art arens: Donation Jardot in Belfort, Collection Lambert in Avignon, Salomon Foundation to Alex and Galbert Foundation in Paris, and 2 case studies: exhibitions Passions privées, at Museum of Modern Art in Paris and L’intime, at the Antoine de Galbert Foundation in Paris. In the second part, we subject each of the two spheres (private and public) to the analysis that the « publicisation » includes. So is established in a empirical manner process of « publicisation » of the private collection, allowing a definition of itself and revealing succession and the combined of choice and of present actors in this one. In a third part, the study of connections and the networking of the collector in a « collective action » in the contemporary art’s world, shows how he abolishes borders between the public and private spheres. By the « publicisation » of his collection, he circulates from one to another and introduces a intermediary space allowing a different form of mediation of the work of art than that proposed by the museums so-called conventional. Resituate the collector in the network of contemporary art allows us to determine mediator’s position that he occupies in this space of mediation that he created in publicizing its collection. At the end of the analysis, we propose the taking account of the collector amateur of modern and contemporary art and the publicisation of his private collection as a model of cultural mediation, in which is issued, both the work of art and a cultural practice of the latter

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Tarabuste à Saint-Benoît-du-Sault

Le collectionneur et sa créature : la publicisation pour quoi faire ?


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (420 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 232-252. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 17.09.1[2] Tome 1
  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 17.09.1 [2] Tome 2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T MF 84
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Tarabuste à Saint-Benoît-du-Sault

Informations

  • Sous le titre : Le collectionneur et sa créature : la publicisation pour quoi faire ?
  • Dans la collection : Nouveaux points de vue , 1
  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • ISBN : 978-2-84587-264-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [202]-205
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.