Etude de l'expression des gènes impliqués dans le recyclage de la vitamine C dans les fruits de tomate en réponse à divers stress abiotiques

par Ramzi Murshed

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Huguette Sallanon.

Soutenue en 2009

à Avignon .


  • Résumé

    Les plantes sont constamment exposées aux stress environnementaux qui perturbent leur fonctionnement. Parmi les stress abiotiques, le déficit hydrique limite les rendements plus sévèrement que tout autre facteur environnemental. Le déficit hydrique est principalement causé par deux types de stress abiotiques : la sécheresse et la salinité. Les effets de différents niveaux de stress hydrique et de NaCl sur les paramètres oxydatifs (H2O2 et MDA), l'ascorbate, les activités des enzymes antioxydants : la superoxyde dismutase (SOD) et la catalase (CAT), ainsi que les activités et les niveaux d'accumulation relatifs des transcrits de gènes codant pour les enzymes de cycle ascorbate-glutathion : l'ascorbate peroxidate (APX), le monodehydroascorbate réductase (MDHAR), la dehydroascorbate réductase (DHAR) et la glutathion réductase (GR), ont été étudiés dans les fruits de tomate (Solanum lycopersicum L. Cv. Micro-Tom). Les changements des contenus en H2O2 et MDA indiquent que les différents stress ont induit un stress oxydatif dans les fruits. Les concentrations d'ascorbate (AsA) et de dehydroascorbate (DHA), ont généralement changé avec le stress. En outre, les activités de la SOD de la CAT et les activités et les niveaux d'accumulation relatifs des transcrits de la DHAR, la MDHAR, l'APX et la GR sont modifiés par le stade de développement du fruit et l'intensité et la durée de stress. Ces résultats suggèrent que la réponse des systèmes antioxydants des fruits de tomate au stress oxydatif, est différente selon le stade du développement du fruit. L'utilisation de mercure pour provoquer un déficit hydrique rapide met en évidence l'existence d'un signal provenant des feuilles et contrôlant la régulation des enzymes du cycle ascorbate-glatathion. Les résultats obtenus sur des fruits détachés suggèrent que l'H2O2 et NO sont fortement impliqués dans cette signalisation

  • Titre traduit

    Study of the expression of genes involved in the recycling of vitamin C in fruits of tomato in response to various abiotic stresses


  • Résumé

    Plants are constantly exposed to variety of environmental stresses that reduces their functioning. Among the abiotic stresses, water deficit limits yield more severely than any other environmental factor. The water deficit is mainly caused by three types of abiotic stress : drought, salinity and mercury. The effects of different levels of water stress and NaCl on oxidative parameters (H2O2 and MDA), the total pool sizes of ascorbate and the activities of antioxidant enzymes : superoxide dismutase (SOD) and catalase (CAT) as well as the activities and relative transcript levels of the enzymes of ascorbate-glutathione cycle : ascorbate peroxidase (APX), monodehydroascorbate reductase (MDHAR), dehydroascorbate reductase (DHAR) and glutathione reductase (GR) were studied in the fruits of tomato (Solanum lycopersicum L. Cv. Micro-Tom). Changes in H2O2 and MDA contents indicate that different abiotic stresses induced oxidative stress in the fruit. The concentrations of ascorbate (AsA) and dehydroascorbate (DHA) were generally modified by stress. In addition, changes in the activities of SOD and CAT and the activities and relative transcript levels of DHAR, MDHAR, APX and GR were depending on the development stage of fruit and the intensity and duration of stress. These results suggest that the response of antioxidant systems of tomato fruits to oxidative stress was different depending on the development stage of fruit. A rapid water deficit, caused by mercury, highlights the existence of a signal coming from the leaves and controlling the regulation of the ascorbate-glutathione cycle enzymes. The results obtained using detached fruits suggest that H2O2 and NO are strongly involved in this signalling

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (248 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 226-248

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 17.09.362
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.