La coordination entre les agents économiques : risque ou confiance : le cas de la sous-traitance textile au Maroc

par Nezha Khallaf

Thèse de doctorat en Sciences économiques et de gestion

Sous la direction de Hugues Sachter.

Soutenue le 12-05-2009

à l'Artois , dans le cadre de ED Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management (n°73) .

Le président du jury était Ahmed Henni.

Le jury était composé de Hugues Sachter, Ahmed Henni, Abdelaziz Mouline, Dominique Redor, Bernard Guesnier.

Les rapporteurs étaient Abdelaziz Mouline, Dominique Redor.


  • Résumé

    L’objet de la thèse est d’analyser la forme de coordination entre les agents économiques dans un environnement évolutif, incertain et complexe. Cette recherche est consacrée à l’étude des interactions entre l’organisation de la production, la logique relationnelle et la dynamique spatiale à travers la recherche de la flexibilité. Cette nouvelle orientation modifie les relations industrielles vers des rapports de coordination plus enrichis et des stratégies plus innovantes. Au niveau théorique, les différentes contributions provenant de différents courants de pensée (économie, gestion, sociologie, géographie industrielle) révèlent la diversité des comportements des agents, ce qui explique la pluralité de la forme de coordination. Le rapprochement entre les différentes approches théoriques (Nouvelle Economie Institutionnelle, l’économie des conventions, la sociologie économique et l’approche évolutionniste) apparaît indispensable pour une meilleure compréhension de la nature de relation entre les agents et le mode de management des risques dans le temps et l'espace. Les apports de ces approches prennent en considération les interactions formelles et informelles qui caractérisent la relation de coordination. L’application de cette grille de lecture théorique à la relation de sous-traitance dans le secteur textile–habillement marocain, constitue l’objet de l’étude empirique. La confrontation entre l’analyse théorique et le travail de terrain permet de tester la pertinence du modèle conceptuel et les hypothèses de départ

  • Titre traduit

    The coordination relationship between economics agents : risk or trust : the case of subcontracting in the textile and clothing industry in Morocco


  • Résumé

    The object of this thesis is to analyze the form of coordination between the economic agents in an evolutionary, uncertain and complex environment. This research is dedicated to the study of interactions between production organization of the production, the relational logic and spatial dynamics in the search for flexibility. This new orientation modifies industrial relations into more enriched coordination relations and more innovative strategies. At the theoretical level, the various contributions resulting from various schools of thought (economy, management, sociology, industrial geography) reveal the variety of the behavior of the agents, which explains the plurality of the form of coordination. The connection between the various theoretical approaches (New Institutional Economy, economy of agreements, economic sociology and the evolutionist approach) seems indispensable for a better understanding of the nature of relations between the agents and the mode of management of risks in time and space. The contributions of these approaches take into consideration the formal and informal interactions which characterize the relation of coordination. The use of this theoretical reading grid in the subcontracting relation in the Moroccan textile and clothing industry constitutes the object of the empirical study. The confrontation between the theoretical analysis and the field work allows us to test the relevance of the abstract model and the hypotheses of departure


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.