Les traductions des 'Fleurs du Mal' de Charles Baudelaire en portugais au Portugal et au Brésil

par Celeste Buisine Pires Ribeiro

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Alain Vuillemin.

Soutenue le 17-12-2009

à l'Artois , dans le cadre de ED Sciences de l'Homme et de la Société (n°473) .

Le président du jury était Jan Goes.

Le jury était composé de Alain Vuillemin, Jan Goes, Saulo Neiva, Michaël Oustinoff.

Les rapporteurs étaient Saulo Neiva, Michaël Oustinoff.


  • Résumé

    Cette étude se propose de comparer des traductions en portugais de quelques poèmes des Fleurs du mal de Charles Baudelaire. Nous avons crée un corpus de trente poèmes pris dans le texte original afin de comparer les traductions respectives des traducteurs brésiliens et portugais. L´analyse a été étayée sur des théories descriptives fondées sur la linguistique appliquée, en prenant en considération le portugais du Portugal, le portugais du Brésil, les théories sur les traductions et la possibilité d´appliquer par les traducteurs les postulats théoriques, en regardant si, dans la pratique, ils ont suivi, pour la traduction, une attitude naturalisée ou exotisée, ou encore, s´ils ont utilisé un style tamisée entre les deux. Dans le premier cas, les traducteurs ont produit une version collant au contexte linguistique et littéraire de la langue portugaise utilisée dans leur pays afin que le lecteur ait l´impression de lire un texte dans sa propre langue. Alors que, dans le deuxième, ils ont transgressé les règles de la langue cible et gardé les caractères de la langue source, employant parfois des mots étrangers ou créant des néologismes en vue d´universaliser le texte. S´agissant de traductions de poèmes, on a aussi examiné la façon dont ces traducteurs ont intégré, dans la pratique, les diverses théories sur le rendu des traductions, comment ils ont résolu les difficultés qui ont surgi quand il a fallu transposer les messages du texte d´origine dans le texte traduit et s´ils ont eu le souci de préserver le style de Baudelaire et les règles de versification.

  • Titre traduit

    The translations of Les fleurs du mal by Charles Baudelaire in the portugese language used in Portugal and the one used in Brazil


  • Résumé

    This work aims at making a comparative analysis of Portuguese translations of some poems chosen from the book Les Fleurs du mal, by Charles Baudelaire. First of all a corpus was prepared with thirty poems extracted from the original book. Then, a comparison was made with the respective translations written by Brazilian and Portuguese translators. The analysis was based on descriptive theories through applied linguistics taking into account the Portuguese language used in Portugal and the one used in Brazil, the translation theories, and the applicability of theoretical presuppositions of the translators. It was observed if they Ŕ in their real practice of translation Ŕ followed a trend of keeping natural translation - that one which stresses the original text-, if they followed a trend of adaptation to the target language, or if they used both approaches. In the first case the translators show a version adapted to the cultural context inserted in the linguistic/literary tradition of the Portuguese language used in their country, so that the reader can have the impression that he is reading a passage in his native language, while in the second situation they made transgression of the target language rules and kept the characteristics of the original language by using, at times, foreign words or creating neologisms aiming at making the text universal. Having in mind translation of poems, it was also considered how those translators learned the several theories of translation in practical real situation, how they found solution to difficulties that appeared when they were changing the messages of the original text into the target language, and also, whether they preserved Baudelaire‟s style as well as the rules of versification.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.