Un modèle pour l'ingénierie des systèmes interactifs dédiés à la manipulation de données

par Arnaud Blouin

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Stéphane Loiseau.

Soutenue en 2009

à Angers .


  • Résumé

    L'ingénierie du logiciel s'intéresse, entre autres, à trois aspects du développement des systèmes interactifs (SI) : la liaison entre les données sources et leurs présentations cibles ; la conception de la facette interactive ; l'exécution d'un même SI sur différentes plates-formes d'exécution. Les différentes évolutions du web et des données, la diversification des plates-formes d'exécution, ainsi que les techniques d'interactions modernes amènent à revoir la manière de traiter ces trois aspects. L'ingénierie des modèles (IDM) apporte une solution à l'exécution multi-plateforme en échelonnant la conception d'un SI sur différents niveaux d'abstraction. C'est sur ce principe que nos travaux se fondent. Nous avons tout d'abord défini un langage de correspondance, appelé Malan, dédié au lien entre les données sources d'un SI et leurs présentations cibles. Malan a pour avantages de : s'abstraire des plate-forme de données et d'IHM utilisées ; pouvoir réaliser des calculs complexes pour la disposition des éléments d'une présentation ; avoir été développé spécialement pour la liaison données-présentations, contrairement aux langages de transformations classiques. Nous avons ensuite conçu un modèle conceptuel d'interaction, appelé Malai, réunissant les caractéristiques majeures des principaux modèles d'interactions. Malai vise à : faciliter la conception du feed-back intérimaire des instruments ; réutiliser des interactions déjà définies ; considérer une action comme un objet à part entière ; décrire des interactions classiques et modernes ; générer du code pour une plate-forme d'exécution donnée.


  • Résumé

    Software engineering focuses, amongst others, on three development aspects of interactive systems (IS): the link between source data and their target presentations; the conception of the interactive facet; the execution of the same IS on different execution platforms. The evolutions of the web and data, the diversification of execution platforms, and the modern interaction techniques requires a review of the processing of these three aspects. Model-driven engineering (MDE) proposes a solution to the multi-platform execution aspect by grading the conception of IS using different abstraction levels. Our work is based on this principle. Firstly, we defined a mapping language called Malan, dedicated to the link between source data and their target presentations. Malan has the advantages of being: independent of data and HCI platforms ; able to carry out complex calculations for the layout of a target presentation; developed in the data-to-presentation context, contrary to classical transformation languages. Secondly, we developed a conceptual interaction model called Malai, gathering together principles from the major interaction models. Malai aims to: facilitate the conception of the interim feedback of instruments; reuse interactions already defined ; consider an action as a first-class object; describe modern and classical interactions ; generate code for a given execution platform.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (x-237 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 195-204

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.