Evidence d'une connexion entre STAT5A et les voies de signalisation de l'apoptose dans les précurseurs lymphocytaires B leucémiques humains

par Eric Cholez

Thèse de doctorat en Sciences et santé. Immunologie

Sous la direction de Valérie Gouilleux-Gruart.

Soutenue en 2009

à Amiens .


  • Résumé

    De nombreux travaux suggèrent un rôle important du facteur de transcription STAT5 dans la survie, la prolifération, ainsi que le développement du lymphocyte B. Afin d'évaluer plus précisément son rôle dans la survie des précurseurs lymphocytaires B, nous avons transfecté des formes dominantes négatives (DN) de STAT5A dans la lignée pré-B leucémique humaine Nalm6. Cette approche nous a permis de confirmer l'existence d'une connexion entre la voie de signalisation de STAT5 et l'apoptose dans les cellules pré-B. En effet, l'introduction du DNSTAT5A dans la lignée pré-B Nalm6 est associée à une augmentation de la mortalité basale, elle-même exacerbée après engagement des voies extrinsèque et intrinsèque de l'apoptose. Dans le but de comprendre les mécanismes intracellulaires mis en jeu dans la sensibilité à l'apoptose des cellules exprimant le DNSTAT5A, nous avons analysé son effet sur l’expression des protéines des voies intégrées de la mort cellulaire programmée d'une part et sur le protéome des cellules Nalm6 d'autre part. Ces approches nous ont permis de caractériser des protéines différentiellement exprimées dans les cellules Nalm6∆5A, dont la majorité joue un rôle dans la régulation et la signalisation de l’apoptose. C'est le cas des protéines participant à la prévention du stress oxydant telles que la glutathion synthétase, DJ-1 ou encore les protéines de choc thermique Hsp27 et Hsp70, toutes sous-exprimées dans les cellules Nalm6Δ5A. Inversement, des protéines telles que la prohibitine, une protéine impliquée dans l'inhibition de la prolifération cellulaire, ou les membres pro-apoptotiques de la famille Bcl-2, Puma, Bax et Bim, voient leur expression augmenter dans ces cellules. L'introduction du DNSTAT5A dans les cellules semble bien être à l’origine de ces modifications protéiques puisque l'expression transitoire d'une protéine recombinante TAT-DNSTAT5A dans les cellules contrôles Nalm6neo reproduit ces résultats. Bien que la contribution précise de STAT5 sur la régulation de ces protéines ne soit pas encore élucidée, l'ensemble de ces résultats constitue une avancée intéressante quant à la compréhension des mécanismes d'action de STAT5 dans la survie cellulaire et l'apoptose des précurseurs lymphocytaires B humains.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 138-154

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Pôle Santé.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : QZ 4 CHO
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.