Les nouvelles technologies Web, facteur d'un glissement de la prérogative politique? : approche critico-discursive du mode d'existence idéologique du Web 2.0 révélant ses impensés et analyse des enjeux sur le plan macro-sociétal

par Athissingh Ramrajsingh

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Pascal Robert.

Soutenue en 2009

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Apparu en septembre 2005, le concept de « Web 2. 0 » n’a cessé de faire débat, au point qu’il est difficile d’en cerner tous les enjeux. Ce travail propose ainsi une lecture critique du « Web 2. 0 », pour en révéler la portée réelle qui semble être occultée, consciemment ou pas, aussi bien par les techniciens que par les acteurs politiques et économiques. La première partie de cette recherche repose sur l’analyse discursive d’un corpus de billets de blogs, pour cerner la représentation du « Web 2. 0 » auprès des blogueurs. Une attention particulière est accordée à deux arguments essentiels : la participation accrue à la création de contenus ainsi que la « prise de pouvoir des internautes». La deuxième partie éprouve ces deux arguments, en étudiant le fonctionnement d’une communauté, avant de tenter de comprendre le « succès » du Web 2. 0 au travers du concept de « paradoxe de la simultanéité. » Enfin, le travail se termine sur des considérations politiques, en remettant le « Web 2. 0 » en perspective, avant de mettre en lumière la manière dont il participe à un glissement de la prérogative politique.

  • Titre traduit

    The new Web technologies as a shift of political prerogative? : a critical and discursive approach to the unthought-of consequences of Web 2.0's ideology as well as an analysis od the macro-societal changes at stake


  • Résumé

    The concept of “Web 2. 0” has been so much discussed since it was first introduced in September 2005, that it has become difficult to perceive all its technical, economic and political developments. This work proposes a critical approach to this concept with a view to revealing its full scope, which seems to be hidden, either consciously or unconsciously, by technical experts as well as political or economic actors. The first part of this research work is based upon the discursive analysis of a compendium of bloggers’ postings in order to characterise the way “Web 2. 0” is viewed by bloggers. Two major arguments support this representation, namely increasing participation to the creation of content and power seizure by Internet surfers. The second part puts both arguments to the test by studying the workings of a given community, then the “success” of “Web 2. 0” through what is referred to as “simultaneity paradox” by physicists. Lastly, this work proposes a political insight into “web 2. 0” by putting it back into perspective and by shedding light on the manner in which it is giving rise to a shift in prerogative from politicians to private actors in the Internet industry.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (804 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.641-660.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2871
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Institut d'études politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2009/ 3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.