Objet portable : du pixel au système intégré de reconnaissance d'iris

par Lionel Martin

Thèse de doctorat en Optique, électromagnétique et image

Sous la direction de Salah Bourennane.

Soutenue en 2009

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Du fait de la convergence technologique, les objets portables intègrent de plus en plus de puissance et de périphériques dont les imageurs CMOS. Proposer une solution permettant de faciliter l'usage de ces objets mobiles est un des objectifs de ces travaux. Comment ce système sera-t-il capable de nous authentifier au sens biométrique du terme comment pourra-t-il communiquer avec nous le plus simplement possible ? Pour répondre à ces questions nous travaillons au niveau de l'architecture du pixel, de la matrice d'imageurs pour ajouter de nouvelles fonctions ; nous proposons un système de reconnaissance d'iris pour améliorer la sécurité et faciliter l'usage de l'objet portable ; nous étudions une interface Homme-Machine basée sur la reconnaissance de gestes. Dans une première partie nous évaluons des capteurs à photogrille, depuis la modélisation jusqu'à la caractérisation de pixels. Un véhicule test en technologie HCMOS9i nous a permis de comparer 24 pixels à photogrille. Nous abordons également les recherches sur l'intégration de la stabilisation vidéo sur un capteur d'images, point clé sur les objets portables, et sur le filtrage proche infrarouge. Dans la deuxième partie sont décrits les travaux portant sur un système vidéo de reconnaissance d'iris à faible coût. Ils proposent une nouvelle stratégie de sélection des images de bonne qualité à la cadence vidéo. Cette étude est synthétisée par la réalisation d'un démonstrateur de suivi d'extraction automatique et de reconnaissance d'iris fonctionnant en temps réel. Dans la dernière partie de ce mémoire, nous décrivons la problématique où le fonctionnement d'un écran tactile est remplacé par un système de vision stéréoscopique à deux caméras.

  • Titre traduit

    Mobile object : from pixels to embedded iris recognition systems


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Due to technological convergence, mobile devices are becoming more and more powerful and integrate more peripherals including CMOS image sensors. Offer a solution to facilitate the use of these mobile devices is one of the objectives of this research work. How can this system authenticate our identity using biometrics and how can it communicate with us as simply as possible? To answer these questions, we focused on the design level of the pixel on the imaging matrix architecture to add new functions. We propose an iris recognition system that improves security and facilitates the use of mobile devices ; we examined a man-machine interface based on gesture recognition. First, we will evaluate Photogate active-pixel sensors (APS) ; from their modeling up to pixel characterization. A test vehicle using HCMOS9i technology enabled us to compare 24 Photogate pixels. We will examine the work concerning the integration of an image stabilizer function on an image sensor, a key feature for mobile devices. Then we describe our work on a low-cost iris recognition video system. This work led to a new strategy for acquiring good-quality images using video capture techniques. To highlight the results of our study, we built a demonstrator to confirm the automatic detection and acquisition of irises that operates in real-time. In the last part, the problems of the man-machine interface where a touchscreen is replaced by a viewing system using two sensors are considered.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xvi-217 p .)
  • Annexes : Bibliogr. p. 201-217

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 200072236
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.