Mise en service du calorimètre électromagnétique d'Atlas et détermination du potentiel de découverte d'un Z' → e+e- dans les premières données LHC

par Pierre-simon Mangeard

Thèse de doctorat en Physique et sciences de la matière

Sous la direction de Sylvain Tisserant.


  • Résumé

    J'ai réalisé ma thèse au sein d'un groupe Atlas au Centre de Physique des Particules de Marseille à l'Université d'Aix-Marseille. Durant les deux années précédant le démarage du LHC, de grands efforts dans la mise en service du détecteur ont été menés par la collaboration Atlas. J'ai contribué à la mise en service du calorimètre électromagnétique (EM). Je me suis intéressé à l'étude de sa réponse aux muons cosmiques. Cers premières données ont permis de rechercher des acanaux morts, de tester la reconstruction de l'énergie ainsi que l'uniformité spatiale de la réponse du détecteur. Ma participation à cette mise en service s'est poursuivie par l'étude des doonées acquides à l'aide d'un seul faisceau lors du démarrage du LHC (Sept. 2008). La compréhensio du détecteur en opération est cruciale pour la recherche de nouvelle physique. L'expertise du calorimètre EM acquise m'a permis d'étudier l'impact de la qualité des premières données LHC sur le potientiel de découverte d'un Z' → e+e-

  • Titre traduit

    Commissioning of the ATLAS eletromagnetic calorimeter and Z' → e+e- discovery potential in the first LHC data


  • Résumé

    I have prepared my PhD within ATLAS group of the CEnter of Particule Physics of Marseille at the Aix-Marseille University. For two years before the star-up of the LHC, a large effort towards the detector commissioning was understaken by the ATLAS collaboration. I contributes to the commissioning of the electromagnetic (EM) calorimeter. To verify its performance, I studied the first cosmic data taken in 2006 which allowed the first in situ analysis of dead channels, energy reconstruction and detector response uniformity. This participation to the commissioning has continued with the study of the single beam data recorded during the first week of LHC operation (sept. 2008). The understanding of the detector in operation is crucial in the search for evidence of new physics. Expanding on my expertise of the EM calorimeter, I have focused my physices analysis on the promising discovery potential of new physics at LHC via the di-electron decay of a heavy gauge boson in the early LHC data

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.153-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.