Adressage polarisé de Caspr et Caspr2, molécules d'adhérence axo-gliales

par Christophe Bel

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Catherine Faivre-Sarrailh.

Soutenue en 2009

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    Mon travail de thèse s’inscrit de manière générale dans l’étude de l’organisation des noeuds de Ranvier, modèle de ségrégation des protéines membranaires le long de l’axone. La myélinisation est à l’origine de la propagation saltatoire de l’influx. La région des noeuds de Ranvier est composée de trois principaux domaines présentant une composition protéique spécifique. La région nodale est fortement enrichie en canaux Nav voltage dépendants et en canaux Kv de type KCNQ. Elle est caractérisée par des protéines d’adhérence cellulaire (CAMs) spécifiques et un cytosquelette spécialisés impliqué dans la rétention de ces protéines. Accolée à cette région centrale se trouve la région paranodale qui présente des jonctions de type septé. Ce domaine contient un complexe tripartite composé des glycoprotéines membranaires axonales Caspr/Paranodine (Caspr) et F3/Contactine (Contactine) interagissant avec la Neurofascine-155 (NF155) exprimée par la glie. Ce complexe protéique permet l’ancrage des boucles terminales de la myéline à l’axone et joue le rôle de barrière de diffusion latérale. La région juxtaparanodale est caractérisée par une concentration de canaux Kv de type shaker, et par des CAMs spécifiques, Caspr2, glycoprotéine membranaire axonale, et TAG-1, exprimée par l’axone et la cellule gliale, qui permettent la ségrégation de ces canaux via des interactions à un cytosquelette spécialisé. J’ai étudié les mécanismes à l’origine de l’adressage sélectif des glycoprotéines d’adhérence Caspr et Caspr2. L’adressage de Caspr à la surface cellulaire est sous le contrôle des lectines chaperonnes et des N-glycosylations, de plus son adressage est dépendant de la présence et de son interaction avec la Contactine. L’étude de l’adressage de protéines chimériques Caspr/Caspr2 nous a permis de caractériser sur la séquence extracellulaire de Caspr un motif structural de rétention au sein du RE constitué de répétitions des acides aminés PGY. Nous avons également mis en évidence que l’interaction entre la Contactine et NF155 était dépendante de N-glycannes riches en mannoses, spécifiques du complexe membranaire Caspr/Contactine. L’étude de l’expression de Caspr2 dans des cultures d’hippocampe nous a permis de mettre en évidence une expression polarisée de cette protéine se mettant en place lors du développement. Caspr2 présente une forte expression de surface au niveau axonal et est internalisée par un mécanisme d’élimination compartiment spécifique au niveau somato-dendritique. Nous avons caractérisé cette endocytose comme étant dépendante de la clathrine. En effet, Caspr2 internalisé co-localise avec la Transferrine. Nous avons caractérisé le motif à l’origine de cette endocytose dans la séquence intracellulaire au niveau du domaine d’interaction avec la protéine d’échafaudage 4. 1B. Dans la séquence de ce motif d’internalisation, nous avons également isolé une séquence putative de phosphorylation par une PKC de type KGT. La mutation T1292A inhibe très fortement l’endocytose somato-dendritique de Caspr2 et les mêmes résultats sont obtenus en inhibant les PKC par la Calphostine-C. Ces résultats indiquent un rôle important de la phosphorylation par la PKC dans la régulation du trafic de Caspr2 et potentiellement dans la régulation de l’activité des canaux Kv1. 1, Kv1. 2.

  • Titre traduit

    Polarized targetting of Caspr and Caspr2, axo-glials cell adherence molecules


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (107 f.)
  • Annexes : Bibliogr. [82-107]. réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.