Effets de la L-Dopa et de la stimulation du noyau subthalamique et étude comparée des deux thérapies sur la coordination pneumo-phonique dans la dysarthrie parkinsonienne

par Mamadou Moustapha Sarr

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de François Viallet.

Soutenue en 2009

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    L’objectif de cette étude était de déterminer l’impact de la maladie de Parkinson (MP) sur la coordination pneumophonique (CPP), d’évaluer l’effet de la L-dopa et de la stimulation du noyau subthalamique (NST) et de procéder à une analyse comparée des deux thérapies sur la CPP. Pour cela, la pression intra-orale (PIO), le débit d’air oral moyen (DAOM) et la résistance laryngée (RL) ont été mesurés sur les 6 /p/ pendant la réalisation de la phrase « Papa ne m’a pas parlé de beau-papa » par 51 patients et 50 sujets-contrôles enregistrés à l’aide du système EVA2. La MP induit une baisse de la PIO et du DAOM associée à une instabilité de la RL. Au début de la phrase, la baisse de la PIO et l’élévation de la RL, témoins d’un défaut de CPP, diminuent fortement le DAOM ; les patients tenteraient par un probable phénomène de forçage de compenser la baisse du DAOM, ce qui expliquerait, au cours de la phrase, la remontée légère du DAOM après sa chute initiale. L’étude comparée sur 24 patients enregistrés dans les 4 conditions ON/OFF L-Dopa et Stimulation du NST a montré que les deux thérapies ont des effets quasi similaires, réels mais ne ramenant pas les patients au niveau des sujets-contrôles. L’étude du décours temporel de la PIO, du DAOM et de la RL sur 51 patients n’a pas montré de variations sensibles au cours du temps, mais a montré la persistance de l’effet thérapeutique sur l’intervalle de temps considéré sauf pour la RL ; ce qui prouve que la RL est moins sensible à l’effet des thérapies.

  • Titre traduit

    L-dopa and subthalamic nucleus stimulation effects and comparative study of the two therapies on pneumophonic coordination in parkinsonian dysarthria


  • Résumé

    The study’s aim was to determine Parkinson’s disease (PD) effect on pneumophonic coordination (PPC) and to evaluate and compare L-dopa and subthalamic nucleus (STN) stimulation effects on PPC. Intra-oral pressure (IOP), oral air flow (OAF) and laryngeal resistance (LR) were measured with EVA2 system at the six /p/ of the sentence “Papa ne m’a pas parlé de beau-papa” produced by 51 patients and 50 healthy subjects. PD decreases IOP and OAF and increases RL variability. IOP reduction and LR increase at the sentence onset led to patients’ compensation with vocal abuse and thus induced a discrete OAF increase during the course of the sentence. The comparative study carried out with 24 patients recorded in four conditions ON/OFF L-dopa and STN Stimulation showed marked similar therapy effects even if the patients ON treatment did not reach the control subjects’ level. Temporal study according to PD duration and post surgical delay did not show sensitive parameter variations in time but therapy effects were persistent except for LR. So LR seems less responsive to therapy effects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 148 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Laboratoire Parole et Langage (Aix-en-Provence). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 09 SAR
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8212
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.