Estimation des échos à basse fréquence dans un local de mesure

par Alexandre Gintz

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Philippe Herzog.

Soutenue en 2009

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans un local de mesure, les réflexions sur les parois (échos) peuvent s'avérer gênantes. Comme les performances des matériaux absorbants actuels sont réduites aux basses fréquences, le contrôle actif en temps réel des échos à basse fréquence est l'objet d'études au LMA depuis plusieurs années. La principale difficulté rencontrée dans la mise en oeuvre de ce contrôle réside dans l'estimation de ces échos, grandeurs non directement mesurables à l'aide d'un capteur. L'objectif de ce travail de thèse a donc été de trouver une méthode d'estimation. Le dispositif envisagé repose sur la discrétisation d'une surface fermée sur laquelle sont disposés des microphones de pression. Des « filtres d'échos », qui relient les signaux de pression sur la surface de microphone aux échos dans le local, sont identifiés in situ en utilisant un protocole expérimental spécifique ou, dans des cas de géométries et de conditions aux limites simples, via un modèle numérique. Les expériences menées dans une maquette de 2×1. 1×1. 2 m^3 munie de 32 microphones ont ainsi montré qu'il était possible d'estimer raisonnablement les échos dans une cavité réfléchissante ou partiellement absorbante, jusqu'à une fréquence d'environ 350 Hz.

  • Titre traduit

    Echoes estimation at low freguency in a measurement room


  • Résumé

    In a measurement room the sound reflexions on the boundaries (echoes) can prove to be a nuisance. Since performance of absorbing materials are limited at low frequencies, the real-time active control of echoes has been studied at the LMA for several years. The main difficulty encountered in the application of this control lies in the estimation of echoes, which are not directly measurable with a captor. The goal of this study was to find an estimation method. The system chosen consists in the discretization of a surface with pressure microphones placed on it. Some « echoes filters » connect the pressure signals on the surface together with echoes inside the room. They are identified by using an experimental protocol or, in the case of simple geometries and boundary conditions, by a numerical model. The experiments that have been realized in a 2×1. 1×1. 2 m^3 mock-up with 32 microphones have shown that it was possible to reasonably evaluate the echoes in a reflective or partially absorbing room, until an approximate frequency of 350 Hz.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VII-176 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. [139]-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.