Etude des dépôts de chaleur dans le tokamak Tore Supra

par Sophie Carpentier

Thèse de doctorat en Mécanique et énergétique

Sous la direction de Christophe Le Niliot.


  • Résumé

    Mesurer les flux de chaleur déposés sur les parois internes d'un tokamak est essentiel pour assurer la sécurité de la machine. Afin d'accéder à des décharges performantes de longues durées, l'optimisation des scénarii expérimentaux utilisés nécessite également de comprendre les phénomènes physiques mis en jeu dans le plasma de bord. L'objectif de cette thèse est d'étudier les dépôts de chaleur calculés sur les parois internes du tokamak Tore Supra. Pour quantifier les puissances déposées sur les composants face au plasma de la machine, une approche de type méthode inverse est tout d'abord appliquée aux températures mesurées par les diagnostics IR et calorimétrie (température de surface des composants et température de l'eau de refroidissement). Une incohérence entre le motif de dépôt de chaleur calculé sur le plancher de la machine (le limiteur pompé toroïdal, LPT) et l'empreinte de flux théorique attendue sur la paroi est alors constatée : un étalement de la puissance conduite en dehors des zones mouillées théoriques ainsi qu'un fort piquage de flux incidents dans la zone de tangence (proche de la Dernière Surface Magnétique Fermée) sont observés. Une étude expérimentale du motif de flux calculé sur le LPT est également réalisée pour différents chocs à facteur de sécurité q variable. Dans la zone du LPT en accord avec les prédictions théoriques, cette analyse montre que l'étalement du dépôt de chaleur sur la paroi, induit par la diminution de q, est compensé par une réduction de la longueur de décroissance λq dans la SOL. A l'inverse, en dehors des zones mouillées théoriques, l'étalement des flux de chaleur observé est accentué lorsque q diminue.

  • Titre traduit

    Study of heat flux deposition in the Tore Supra Tokamak


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (271 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.262-271

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCT 955
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.