Cellulosomes de Clostridium cellulolyticum : diversité, synergies et régulation

par Imen Fendri-Abdelkafi

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Microbiologie moléculaire et biotechnologie

Sous la direction de Chantal Tardif.


  • Résumé

    Les cellulosomes de Clostridium cellulolyticum sont très hétérogènes du point de vue de leur composition en enzymes. Chaque cellulosome contient au maximum huit enzymes alors que 36 protéines à dockérine ont été identifiées dans les cellulosomes produits d'une culture sur cellulose. Plusieurs combinaisons enzymatiques sont à priori possibles dans les cellulosomes. Mon travail de thèse a consisté d'une part à étudier la diversité des cellulosomes produits et les synergies entre complexes. De ce fait, différentes fractions de cellulosomes issues d'une chromatographie d'échange d'ions montrent à la fois la présence de protéines enzymatiques communes à toutes les fractions, et la présence de protéines particulières à certaines fractions. Des composants enzymatiques non caractérisés ont été identifiés dans certaines fractions actives sur des polymères particuliers (par exemple, 3 xylanases dans la fraction la plus active sur xylane). Des synergies entre les cellulosomes de différentes fractions ont été mises en évidence. Cette coopération entre cellulosomes apporterait au mélange naturel une très grande efficacité dans la dégradation des polymères végétaux. En deuxième lieu, mon travail a consisté à étudier la régulation de l'expression des gènes du système cellulolytique. Un opéron cip-cel codant pour les enzymes clés des cellulosomes (facteur d'assemblage cipC ainsi que les cellulases majoritaires Cel48F et Ce19E), est régulé par répression catabolique ainsi que par un régulateur transcriptionnel spécifique appartenant à la famille LysR (appelé GlyR1). En plus de l'opéron, on trouve d'autres gènes situés ailleurs (appelés gènes isolés) codant pour d'autres composants du système. Parmi ces gènes, cel5A et cel5I sont également soumis à la répression catabolique, alors que le gène cel440 est régulé par activation catabolique. Le gène cel5D est régulé par un régulateur transcriptionnel spécifique appartenant à la famille AraC, nommé GlyR2. Les différents régulateurs identifiés montrent la grande complexité du phénomène de la régulation des gènes de C. Cellulolyticum.

  • Titre traduit

    Clostridium cellulolyticum cellulosomes : diversity, synergies and regulation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([14]-220 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.195-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCT 951
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.