Histoire de l’activité conjointe dans la formation de terrain des enseignants du secondaire : vers une psychologie du développement de l’activité de l’adulte en formation

par Solange Ciavaldini-Cartaut

Thèse de doctorat en Psychologie. Sciences de l'éducation

Sous la direction de René Amigues et de Stefano Bertone.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    History of joint activity in the field training of preservice secondary school teachers : towards a psychology of development activity in the adult training and/or classroom situations.


  • Résumé

    L’objet d’étude de cette thèse est la formation dite « de terrain » des enseignants novices (EN) (professeurs stagiaires) du second degré. En deuxième année d’I. U. F. M. Cette formation contribue à l’accompagnement des EN pendant leur stage en responsabilité réalisé en établissement scolaire. Plus précisément, cette thèse s’intéresse à l’aménagement proposé par l’I. U. F. M. Célestin Freinet, Académie de Nice pour coordonner le tutorat et la supervision (visite conseil) et instaurer un réseau d’aide susceptible de contribuer au développement de l’activité professionnelle des EN. Cet aménagement reposait sur une mise en synergie de l’activité des tuteurs (TU) et des formateurs universitaires ou de centre (FU) autour de l’expérience vécue par les EN en situation de travail. Toutefois, les limites de cet aménagement et de la collaboration effective des formateurs nous a conduit à questionner les modalités d’une véritable activité conjointe et collaborative de formation ainsi que ses apports à l’apprentissage générique du métier d’enseignant et du métier de formateur d’enseignants. Dans cette perspective, nous avons mobilisé un cadre théorique composite basé sur les présupposés d’une psychologie historico-culturelle et d’une théorie de l’activité pour appréhender la formation à partir du rapport « apprentissage/développement/activité » chez l’adulte. La mise en œuvre d’une intervention-recherche privilégiant une épistémologie de l’expérience plutôt qu’une épistémologie des savoirs, a permis de documenter les circonstances et modalités propices à une activité conjointe et collaborative de formation et ses apports (a) à la reconceptualisation de l’expérience d’enseignement des tuteurs comme ressource pour l’activité e formation et (b) au développement de l’activité des enseignants novices dans les situations de formation et/ou de travail qui les ont réunis. Les résultats de cette recherche fondamentale de terrain à visée technologique ont abouti à des pistes d’aide à la conception de dispositifs de formation dans le contexte des « masters enseignement ».

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (708 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 310-342.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.