Le renard dans les textes chinois de l’époque pré-impériale à la dynastie des Qing : de la légende à la fiction, de la démonisation à l’humanisation

par Solange Cruveillé

Thèse de doctorat en Langues, lettres et arts

Sous la direction de Noël Dutrait.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œfox in chinese texts from the pre-imperial era to the Qing dynasty : from legend to fiction and from demonisation to anthropomorphism.


  • Résumé

    La charge symbolique et culturelle du renard dans la langue et la littérature chinoises est si forte que les chercheurs chinois parlent désormais de véritable « culture vulpine ». La présente thèse se propose de remonter aux origines des croyances sur le renard en Chine et d’ analyser leur évolution au fil des siècles, à travers des textes produits entre l’époque pré-impériale et la fin de la dynastie des Qing. A travers l’étude, la traduction, l’interprétation et la critique de récits anciens et classiques attenant à des genres divers, deux constatations majeures ont pu être faites : l’animal est passé du domaine de la légende à celui de la fiction, mais surtout il a été démonisé avant d’être humanisé. Tout l’enjeu de cette étude est de comprendre comment ces évolutions se sont opérées, de déterminer qui véhicule les principales croyances à l’égard du renard mais aussi de voir quelles sont les significations revêtues par les récits vulpins de forme classique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (498 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 277-303. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.