L’ adolescent, la poésie : rêve d’une métaphore : depuis l’entrée de l’Antique terra natale vers la métamorphose Adolescens

par Louisa Ben Abbas

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Philippe Gutton.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans la clinique adolescente, la notion de passage engage une réflexion à la fois épistémologique et méthodologique. Dans la dialectique à la notion de l’ « Adolescens » contribuant fortement à ce terrain de questionnement, P. Gutton a ouvert un champ d’interrogation à la clinique de la sublimation ; Notre travail de recherche s’y est engagé, proposant d’élaborer un praticable rendant accessible dans le champ du langage les effets et le processus de sublimation. La méthode dans son analyse propose une corrélation entre la clinique Freudienne du rêve et celle de l’adolescence, situant l’Adolescens comme le paradigme d’élaboration aux conditions de la formation du rêve. Dans cette mise en tension entre théorie et clinique constituant la deuxième partie de cette thèse, le contre-transfert s’affirme comme une des ces conditions renvoyant à celle de la terminaison analytique, l’autre condition et par là même l’exigence de cette clinique. Les moments de théorisation de ces questions dans le champ Freudien engagent la mère comme cette figure du passage. Sa représentation élève les composantes à la condition de l’entreé dans le rêve, délimitant ce seuil comme la zone de passage à partir de laquelle l’adolescence peut devenir « Adolescens » et sa métaphore entendre la métamorphose. Les formulations freudiennes de cette période sont des indications certaines de la technique, encadrée par la méthode du rêve, engageant l’art de dire comme une rhétorique. De là « se tresse » la dialectique entre les figures de la rhétorique et le terrain de structuration faisant de celle-ci la langue de l’Adolescens. Cette thèse propose de réfléchir à la voie de la sublimation qu’engage la poésie dans le sillage du « Erraten ». L’art de dire ou l’art de créer une langue énigmatique, ce mouvement est celui dans lequel nous engageons une ouverture de voie d’élaboration au passage Adolescent, permettant d’appréhender dans la ligne des théories sexuelles du pubertaire, les contre-indications et oppositions massives des théories infantiles phalliques à ce processus. Contre-transfert, langage et sublimation sont pour conclure les trois chevilles de cette recherche à partir desquels nous engageons une lecture du procédé de sublimation et des conditions épistémologiques de la clinique Adolescens.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 250-256.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.