Les usages du bois dans la vie quotidienne (de l’antiquité à l’époque moderne) au témoignage des fouilles du port à Marseille

par Claudine Ripoll

Thèse de doctorat en Espaces, cultures, sociétés

Sous la direction de Philippe Jockey.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude porte sur trois cent soixante douze objets en bois, pour la plus grande part inédits, découverts cans la zone du port antique de Marseille et datant de l’époque grecque archaïque jusqu’à l’époque moderne. Ces pièces ont été découvertes lors des fouilles de la place Jules Verne et de la Bourse à Marseille et s’inscrivent dans l’histoire de ces sites. Elles illustrent divers domaines de la vie quotidienne : la toilette, la cuisine, les jeux, la musique, l’écriture, le mobilier domestique ou encore l’artisanat et témoignent de l’activité du port antique de Marseille et des habitations postérieures. Ce travail de recherche a privilégié l’étude des objets eux-mêmes, leur localisation chrono-spatiale, l’établissement de typologies, l’étude du matériau et l’analyse tracéologique, apportant de nouvelles données à l’histoire des techniques, et les approches comparatives abordées dans une perspective pluridisciplinaire à partir de sources textuelles, archéologiques, iconographiques ou ethnologiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1468 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 379-410.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1382
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.