Construire une cuisine et une identité nationales à Malte : discours et pratique

par Elise Billiard

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Christian Bromberger.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Narratives and practices in the construction of a national food identity in Malta.


  • Résumé

    Cette thèse analyse les différentes manières de faire et de parler de la cuisine dans l’archipel maltais et comment ce jeune état trouve dans la patrimonialisation de sa cuisine populaire un moyen d’affirmer une identité nationale à la fois européenne et méditerranéenne. Cette tradition inventée ne coïncide pas avec la réalité des pratiques. Pendant que l’élite locale et le flot de touristes européens rêvent avec nostalgie d’une cuisine méditerranéenne ancestrale et saine, la majorité de la population maltaise persévère dans son dévorant appétit de la modernité. Ainsi chaque groupe social s’approprie une forme globalisée du développement et l’utilise comme marqueur identitaire local. Finalement l’étude des savoir-faire et des objets du quotidien, à l’intérieur et en dehors de l’habitation, révèle la relation essentielle entre technique et société, réaffirmant la place centrale de la femme maltaise au centre le la famille et de la nation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (476 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 428-446.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.