Oubangui 1898-1900 : apogée et abandon d'une colonie à travers le témoignage de Joseph Briand, médecin colonial

par Marie-Christine Briand

Thèse de doctorat en Espaces, cultures, sociétés. Histoire

Sous la direction de Colette Dubois.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Oubangui 1898-1900 : peak and abandonment of a colony through the testimony of Joseph Birand, a colonial doctor.


  • Résumé

    Joseph Briand, jeune médecin colonial de 22 ans arrive à Bangui en1898. Il décrit sa vie quotidienne où la solitude et l’aventure ne cessent de se côtoyer. Il voyage, découvre les postes en construction le long de l’Oubangui, français sur la rive droite, belge en face et remonte le M’Bomou, rencontre les sultans Bangassou, Rafaï etSémio. Il fréquente les missions catholiques nouvellement implantées et assiste à l’arrivée des premiers commerçants français en Oubangui. Il est chef du poste de Ouengo pendant les derniers mois de son séjour. Il s’intéresse à tout, soigne les habitants des postes, les troupes, les personnalités européenne et africaines. C’est sa “première colonie”, écrit-il, il n’a pas de référence et compare tout ce qu’il peut à sa Bretagne natale. Il vit l’échec de Fachoda et le reflux de la Mission Congo-Nil. Il cherche à comprendre l’échec, alors que déjà les regards sont tournés vers le Chari. Joseph Briand participe au mouvement d’expansion française en Afrique centrale au tournant du XX°siècle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (467 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 411-463

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.