Les parquets près les TGI : organisations en changement

par Stéphanie Paulet-Puccini

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jacques Lautman.

Soutenue en 2009

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .

  • Titre traduit

    The French parquets (public prosecutor's departments) : organizations inchange.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le parquet fait l'objet de multiples remises en cause. On s'interroge sur sa place au sein de l'institution judiciaire, ses rapports avec le politique. Mais à vrai dire, on discute peu de la manière dont il fonctionne au quotidien. Comment s'organise le travail ? Quelles relations s'instaurent entre un procureur et ses subordonnés ? Quels rapports les magistrats entretiennent-ils avec leurs principaux correspondants ? Par ailleurs, comment font-ils face à l'augmentation du contentieux ? Autant de questions auxquelles nous avons tenté de répondre par des observations réalisées dans huit TGI. Cette recherche comporte trois axes. Le premier balaye les évolutions qui touchent les parquets français (TTR, troisième voie, instances partenariales, LOLF). Le second nous plonge au coeur des juridictions pour observer l'activité quotidienne des magistrats. Enfin, le dernier axe traite de la mise en oeuvre de la médiation pénale, de sa dimension novatrice et de ses effets.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 209-214.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.