Gestion des émotions dans une unité de soins palliatifs : une approche systémique

par Micheline Morel-Jacrot

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive et psychopathologie

Sous la direction de Jean-Louis Pedinielli.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Dealing with emotions in a palliative care unit : a systemic approach.


  • Résumé

    Le questionnement de ce travail porte sur la gestion des émotions rencontrées au quotidien dans une unité de soins palliatifs. L'approche proposée repose sur l'hypothèse qu'un service médical de ce type, dans lequel des intervenants appartenant à différentes disciplines entourent les malades en fin de vie et leurs proches, peut-être assimilé à un système ouvert. Une telle approche nécessite : - de replacer celui qui va mourir dans un contexte relationnel ; - de considérer le psychologue comme faisant partie du système, c'est-à-dire qu'il peut l'influencer et être influencé par lui. Le système n'est donc plus une réalité objective, mais quelque chose qu'iil n'appréhendera jamais complètement. Ainsi le vécu du professionnel devient un outil au service du système de soins. A côté de la modélisation envisagée, deux paradigmes sont, parfois, utilisés. Le permier est phénoménologique ; le second concerne les styles d'attachement. Dans une première partie sont définis les concepts utilisés et les applications pratiques qui en découlent. La deuxième partie s'efforce d'évaluer la pertinence de l'approche systémique dans la gestion émotionnelle. Pour ce faire, des cas cliniques et les mécanismes assurant l'intégration de tous au sein du système sont analysés. Ces cas sont regroupés en fonction des principales préoccupations qui se posent à tous les intervenants en médecine palliative. Il s'agit : - de la confrontation à la "douleur totale" ; - du rapport au temps : la relation avec les patients et leurs familles est, le plus souvent, brève. Cette donnée peut alors peser dangereusement sur tout le système. - du rapport à l'éthique. L'éthique, en effet, correspond à des confrontations avec nos modes d'action. L'approche systémique ne peut y échapper ; - enfin des modalité particulières de la gestion systémique des processus émotionnels sont analysés (résonance. . . ) ; Dans le cadre choisi, l'approche systémique a la capacité d'assurer des interventions pragmatques brèves qui permettent de gérer au mieux les conflits émotionnels. Ainsi le psychologue "passeur d'émotions" est la fois agent du changement et garant de la continuité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 233-248

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.