Présence de la communauté arabe dans la Caraïbe francophone et anglophone, (Martinique et Trinidad) fin XIXe-début XXe siècle

par Hugues Atine

Thèse de doctorat en Langue et culture régionales

Sous la direction de Jean Bernabé.

Soutenue en 2009

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    Ce travail de recherche se propose de déterminer et d’analyser la « place » occupée par une « communauté » minoritaire (la communauté « syrienne ») au sein d’une société francophone de la Caraïbe : la société martiniquaise et, au sein d’une autre société, anglophone, de cette même Caraïbe, celle là trinidadienne. Il s’agit donc d’une approche résolument comparative où sera examiné le processus de confrontation et d’intégration et où sera interrogée l’idée de mosaïque culturelle et plus généralement, la notion dynamique de « créolisation » qui est à l’œuvre dans cette région du monde. Tout le socle de ce travail est donc le processus de créolisation (que nous différencions aussi bien du syncrétisme que du métissage). Quand nous parlons de nudité ou du « corps nu » dans ce travail, nous lui attribuons la valeur d’un signe au sens sémiotique (c’est-à-dire ce qui peut être décrypté, interprété, dans son contexte aussi bien sociologique que psychologique…) Il ne s’agit pas de nudité primitive, c’est une nudité de traces et de cicatrices. Une nudité « Habillée par l’histoire », c'est-à-dire recouverte de toutes les traces de violence de l’histoire. Une nudité tracée de fleurs de lys, de fouets et de numéros, etc. Et le vêtement venait justement couvrir ces traces de violences, autrement dit jouer son rôle de voile d’écran. Cette réalité complexe exprimée par le corps nu est historique. C’est-à-dire une représentation qui se met en scène dans une société post-esclavagiste. Le corps nu est donc une représentation de l’imaginaire, de même que le tissu qui deviendra son autre langage, une autre modalité de sa représentation. Il s’agit donc d’un code pour l’esclave et pour le maître


  • Résumé

    This research aims to appraise and analyse the « rank » help by a minority community (the « syrian » community) within a francophone society of the Carribean (the martinican society) and within an other Anglophone society of the same Caribbean: the Trinidadian society. The approach is therefore steadfastly comparative; the process of confrontation and integration will be scrutinized, the idea of cultural mosaic will be addressed, and particularly the dinamyc notion of créolisation, at work in that region of the world. The groundwork of this study is thus the process of creolisation (to be differentiated from syncrétism and miscegenation, as well). When we say “nakedness” or naked body in this work, we gave it the value of a sign in the semiotic sense (i. E, what can be decoded, interpreted both from its sociological and psychological background). The complex reality expressed by the naked body historical. That is to say it is a representation enacted in a post-slavery society. The naked body is therefore a projection of the imaginary (mind power), as well as the cloth that will become its other language, an other modality of its representation. It is in fact a code slave and master have in common; a code the “Syrian” will decipher and use. This research of the Syrian communities of Martinique and Trinidad is of great interest for the Caribbean, because like all the creole societies of the Americas bred through the painful experience of slavery, Trinidad (Martinique, likenise) is a melting-pot of cultures in wich numerous ethnic groups amalgamated throughout history to shope a common creole people.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (358f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 228-233

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 305.8 ATI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.