Prévalence du surpoids et de l'obésité dans une population d'âge scolaire en Guadeloupe : ville de Basse-Terre

par Laurence Barru Casimir

Thèse de doctorat en Médecine. Pédiatrie

Sous la direction de Gérard Sibille.

Soutenue en 2009

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    Introduction: Nous avons voulu déterminer la prévalence du surpoids et de l'obésité en Guadeloupe, la comparer avec les chiffres de la France métropolitaine et apprécier son évolution. Méthodes: l'enquête a porté sur 1630 enfants scolarisés dans les établissements scolaires de la ville de Basse-Terre. Ainsi, les enfants de Petite Section, CP, 6ème, 3ème et 1ère et Terminale ont été pesés, mesurés et ont répondu à un questionnaire sur leurs habitudes de vie. Résultats: La prévalence du surpoids est de 15,6% et celle de l'obésité de 5,3%. Il n'y a pas de différence significative avec la prévalence du surpoids et de l'obésité des enfants en France métropolitaine; cette prévalence semble être stable par rapport aux mesures faites en Guadeloupe en 2000 et 2009. Les facteurs favorisant le surpoids semblent être, le fait de ne pas prendre de petit déjeuner, de manger chez soi, d'être scolarisé en ZEP, d'avoir une mère en surpoids. L'étude révèle également les difficultés des parents à estimer justement la corpulence de leur enfant lorsqu'il est en surpoids. Conclusion : Les programmes de lutte nationaux semblent ralentir la progression du surpoids chez l'enfant. Des mesures à caractères plus individuelles doivent y être associées afin de maintenir cette évolution à la baisse.

  • Titre traduit

    Prevalency of the obesity and the overweight in a population of school age in Guadeloupe


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Introduction: We aimed at determining the prevalence of overweight and obesity in Guadeloupe, comparing it with the figures of Metropolitan France and estimating its evolution. Methods: We conducted a survey on 1630 children attending school in Basse-Terre. Thus, children in petite section, C. P, 6ème, 3ème, 1ère and Terminale have been weighed, measured and asked to answer a question paper about their living habits. Results: The prevalence of overweight reaches 15,6% and the obesity's one is of 5,3%. There is no relevant difference between the prevalence of overweight and obesity of metropolitan children. This prevalence seems to remain stable considering the surveys that were done in Guadeloupe in 2000 and in 2009. Judging from the results we obtained we can say that the predisposing factors to overweight seem to be: eating home, having no breakfast in the morning, attending school in Priority Educational Area, having an overweight mother. The survey also reveals difficulties for the parents to have a right idea of their child's corpulence whe he or she is overweight. Conclusion: the national programs that fight overweight and obesity seem to curve down the progression of infantile overweight More individual measures should be associated with those in order to keep this development on a decreasing curve.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (117 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 46 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA0415
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.