Enfanter à la Martinique : des matrones d'autrefois aux naissances hospitalières d'aujourd'hui

par Paola Lavra

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Jean-Luc Bonniol.

Soutenue en 2009

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    Etudier l'univers de la naissance en Martinique implique la prise en compte d'un contexte caractérisé par la plurarlté d'apport d'où découle les concepts. D' "entre deux" et de "pluralisme médical antillais". En prenant comme point de départ la société esclavagiste et de plantation, cette approche anthropologique de la naissance prend en compte les savoirs des anciennes matrones ont posé les bases d'une création originale propre aux sociétés créoles. Actrice de la santé, la femme aussi génératrice. Toute société se const ruit autour de sa matrice qui active la puissante équivalence entre la terre et le ventre maternel. La permanence société d'habitation garantit le partage des savoirs et des croyances issus de cette cosmogonie. Les pratiques thérapeutiques des actrices de la santé, rnatrones et guérisseuses, se transmettent dans un espace qui leur est consacré sous forme d'habitus"tradithrapeute". La médicalisation représente pour ces communautes un énième choc, lorsqu'elle extirpe ces actrices de la santé utilise le discours hygléniste pour imposer sa supériorité scientifique. Les habitus familiaux, Ies croyances et les pratiques liées à cosmogonies créôle survivent pourtant sous forme de représentation et entrent en conflit avec le modèle biomédical. Ce hiatus à le pouvoir de mobilité des femmes, leurs "va et vient" d'une identité corporelle à l'autre, qui sont autant source de souffrance que d'intelligence corporelle à l'autre. L'espace hospitalier n'est pas fermé à ces formes de résurgence, lorsque les professionnels de santé sont capables d'élaborer des stratégies de médiation entre le biologique et le soclal

  • Titre traduit

    Giving birth in Martinique : from the matrons of yesterday to hospital birth of today


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The study of birth in Martinique has to consider the plurality of cultural contribution from which follow the concepts of " in betwen " French West Indian medical pluralism". Taking the slave society as its starting point, this anthropological analysis of birth takes account the knowledge of the former matrons which set down the bases of an original creation belonging to creole societies. Act domain of health. The Woman plays also a generating role. The whole society has been built from this matrix Which activates the equivalence between the soil and the womb. The permanence of the habitation society guarantees the sharing of knowled and stemming from this cosmogony. Matrons and female healers hand on their therapeutlc practice in a "traditherapeutic" habitus. Medicalization represents to these communities a further choc, by rooting out matrons and female healers and using hyglenist di in order to Impose its scientific superiority, Familial habitus, beliefs and practices linked to Creoles cosmogony however survive in of representation and come Into conflict with the biomedical mode. This hiatus feeds the women's power of mobility, their 'back ; from one body identity to the other,which are as much a source of suffering as a form of body intelligence, or persistency of eler the past. The hospital space is not impervious to these forms of resurgence, when health care workers are able to elaborate new, and new strategies of mediation between the bioIogical and the social field

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (400 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 670 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA0471
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.