Effets des caractéristiques intrinsèques des fibres de bois et des procédés de mise en forme sur la performance des matériaux composites bois / thermoplastique

par Hassine Bouafif

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement

Sous la direction de Patrick Perré.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Effects of intrinsic characteristics of wood fibers and processes on the performance of wood / thermoplastic composite materials


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail est une analyse comparative du potentiel de certains types de fibres de bois issues de résidus de première transformation dans la fabrication des composites bois/thermoplastiques. Les fibres analysées proviennent des essences suivantes : le thuya occidental (Thuja occidentalis L. ), le pin gris (Pinus banksiana Lamb) et l’épinette noire (Picea mariana (Mill. )). Les effets des facteurs suivants sur la performance des matériaux composites bois/thermoplastique ont été analysés : l’essence de bois, l’origine des fibres (fibres de duramen ou d’aubier), la taille des particules de bois, les proportions dans le mélange et les procédés de mise en forme (injection, extrusion et thermo-compression). L’effet de la variabilité spécifique de la surface des fibres de bois sur la qualité de l’interface bois/thermoplastique a été étudié grâce à la méthode spectroscopique infrarouge en réflectance diffuse à transformée de Fourier (DRIFT) et la spectroscopie des photoélectrons par rayon-X (XPS). Une concentration élevée de lignine et d’extractibles sur la surface des fibres a été présentée comme principal facteur qui inhibe l’établissement d’un lien entre l’agent de couplage à base d’anhydride et le bois. L’analyse du développement des fibres de bois, avant et au cours de leur mise en forme, a montré que la forme et la longueur des fibres sont réduites dépendamment des procédés utilisés et de l’essence. Une caractérisation mécanique dynamique des matériaux composites en question ainsi que l’effet des différents types de résidus ligno-cellulosiques sur la relaxation de la chaine moléculaire de la matrice thermoplastique, i. E. HDPE, a été investiguée. Le comportement rhéologique des matériaux composites bois/thermoplastique dans le domaine viscoélastique linéaire a été analysé à travers les modèles mécaniques analogiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 p.)
  • Annexes : Bibliographie 326 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.