Régulation nutritionnelle du métabolisme hépatique des acides aminés chez le ruminant en croissance : conséquences sur l'apport des nutriments azotés aux muscles

par Guillaume Kraft

Thèse de doctorat en Science de la vie et de la santé

Sous la direction de Dominique Bauchart.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Nutritional regulation of hepatic metabolism of amino acids in growing ruminant : consequences on the supply of nitrogenous nutrients to the muscle


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse était de déterminer dans quelle mesure l’équilibre en apports énergétiques et azotés dans la ration de ruminants en croissance (agneaux) pouvait avoir un impact sur l’efficacité d’utilisation de l’azote et en particulier des acides aminés (AA) chez ces animaux. Ce travail s’est particulièrement intéressé à l’utilisation des AA au niveau de l’aire splanchnique (tube digestif et foie) qui est utilisatrice importante d’AA et entre en compétition avec les muscles pour l’utilisation de ces AA. Les résultats montrent qu’une baisse des apports azotés seuls dans la ration relativement aux recommandations alimentaires ne se traduit pas nécessairement par une baisse de croissance, ce qui implique donc une meilleure efficacité d’utilisation de l’azote alimentaire. Ceci s’explique en partie par une diminution du prélèvement hépatique des AA (diminution du catabolisme des AA) et une meilleure efficacité d’utilisation des AA au niveau hépatique. A l’inverse, dans le cas d’une baisse des apports alimentaires en énergie seule dans le régime, la baisse de croissance et de rétention azotée est immédiate, associée à un catabolisme des AA et une uréogenèse intense chez les animaux. Ainsi, les recommandations en terme d’apports azotés chez les ruminants en croissance mériteraient d’être réévalués chez les ruminants afin de maximiser l’efficacité d’utilisation de l’azote dans la ration et limiter les rejets azotés dans l’environnement. A l’inverse, les recommandations énergétiques ne doivent pas être diminuées sous peine de pénaliser la croissance et l’accrétion protéique des animaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 353 p.)
  • Annexes : Bibliographie 414 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.