Bernard Zehrfuss, un architecte français (1911-1996) : une figure des Trente Glorieuses

par Christine Desmoulins

Thèse de doctorat en Histoire de l'architecture

Sous la direction de François Loyer.

Soutenue en 2008

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Cette étude présente une approche monographique du parcours de l'architecte français, Bernard Zehrfuss. Figure majeure de l'architecture de la seconde moitié du XXe siècle en France, il est auteur ou co-auteur de bâtiments marquants de l'après-guerre. Grand Prix de Rome en 1939, il dirige la reconstruction de la Tunisie et s'engage très tôt dans la modernité pour se rallier à des modes de production novateurs, collaborant avec les plus grands ingénieurs ou constructeurs de son temps. La thèse se divise en trois parties :dans la première partie, le parcours chronologique replace la vie et la carrière de l'architecte dans le contexte historique, culturel, politique, technique et architectural de son époque. La deuxième partie retrace l'action de Bernard Zehrfuss à la Direction des services d'architecture et d'urbanisme en Tunisie, sous le régime du Protectorat français entre 1943 et 1947, dans le contexte plus général du laboratoire des villes à reconstruire en Afrique du nord. Cette expérience ayant donné à l'architecte les fondements d'une démarche et d'une méthodologie, cette partie comporte un chapitre sur l'agence qu'il crée à Paris dès son retour en France. La troisième partie présente des œuvres phares, témoignant de l'originalité de sa réflexion, soit huit réalisations et une œuvre non construite (le Cimetière national de Gammarth, l'imprimerie Mame à Tours, l'usine Renault de Flins, le siège de l'Unesco et ses extensions à Paris, le palais du Cnit à La Défense, un projet de gratte-ciel à La Défense, à Paris, l'hôtel du Mont-d'Arbois à Megève, le siège de la société Sandoz à Rueil-Malmaison, le musée de la Civilisation gallo-romaine à Lyon.

  • Titre traduit

    Bernard Zehrfuss, a French architect (1911-1996). A main character of the Trente Glorieuses period


  • Résumé

    This study features a monographical approach of the French architect Bernard Zehrfuss, a main figure of the French architecture of the second half of the 20th century, who signed or co-signed some of the most important buildings of the post-War Period. After graduating as a Grand Prix de Rome' in 1939, he went to Tunisia and directed the Re-construction Plan of the country. He early got involved in modernity, using innovating ways of production and collaborated with the most important builders and engineers of his time. This thesis is divided in three sections : in the first part, the chronological axis sets the architect's life and career in its context - whether historical, cultural, political, technical or architectural. The second part tells about Bernard Zehrfuss's action at Head of the Tunisian Architecture and Town-planning Department under the French Protectorat between 1943 and 1947, and within the more general frame of the towns to rebuild « laboratory » of North Africa. This experience gave the architect a basis for his work as well as a way of proceeding. This is why this part includes a chapter on Bernard Zehrfuss's office, created in Paris as soon as he returned to France. The third part introduces major works, testifying of his original way of thinking, eight buildings and a non-achieved project (The National Cemetery of Gammarth,the Mame Printing Factory in Tours, the Renault Factory in Flins, the Unesco Headquarters and extensions in Paris, the Cnit Building in La Défense, in Paris, A Skyscraper study for La Défense in Paris, the Mont-d'Arbois Hotel in Megève, the Sandoz Headquarters in Rueil-Malmaison, the Gallo-roman Civilisation Museum in Lyon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (547 f.)
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, f. 384-420

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 720.944 DES
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.