Etudes fonctionnelles de protéines clés du développement gonadique chez la chèvre

par Ayhan Kocer

Thèse de doctorat en Génétique cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Eric Pailhoux.

Soutenue en 2008

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Chez les mammifères, la gonade embryonnaire a la potentialité de se différencier en deux organes morphologiquement et physiologiquement différents : un testicule ou un ovaire. L’orientation de la différenciation gonadique vers l’un ou l’autre des deux sexes va dépendre de la présence ou non d’un gène porté par le chromosome Y : le gène SRY. En sa présence, la différenciation testiculaire va avoir lieu, à l’inverse en son absence la différenciation ovarienne sera privilégiée. De nombreuses études visent encore à élucider les voies moléculaires impliquées dans cette différenciation gonadique. C’est dans cette optique que j’ai œuvré au cours de ma thèse et ceci en utilisant le modèle caprin. Ainsi, nos études sur le gène PrnD semblent indiquer que la protéine Doppel peut être impliquée dans la différenciation gonadique. Par ailleurs, nos travaux sur les gènes R-spondin ont permis d’apporter de nouvelles données moléculaires sur la fonction de deux gènes clés de la différenciation ovarienne, RSPO1 et FOXL2. Nos résultats démontrent pour la première fois qu’un ovaire présente très précocement au moins deux types de cellules somatiques ; celles exprimant RSPO1 qui sont en étroites relations avec les cellules germinales, et celles exprimant FOXL2 qui sont directement impliquées dans la stéroidogenèse ovarienne fœtale. Outre ces résultats, nos travaux ouvrent différentes perspectives d’études concernant entre autre, le rôle de RSPO1 sur les cellules germinales, le lien entre FOXL2 et un de ses nouveaux gènes cibles potentiels, RSPO2.

  • Titre traduit

    Functional studies of proteins involved in goat gonadal development


  • Résumé

    In mammals, the embryonic gonad can give either a testis or an ovary. The choice of gonad differentiation depends of the presence or not of a gene bearing by the Y chromosome: SRY. In its presence, the gonad differentiates into a testis and in its absence the ovary differentiation take place. A large number of studies are carried out in order to elucidate the molecular pathway involved in this gonad differentiation. This is also the goal of my thesis using the goat model. Our studies on the PrnD gene seem to show that Doppel protein may be involved in the gonad differentiation. Furthermore, our studies on the R-spondin gene brought new molecular data on the role of both important genes of the ovary differentiation: RSPO1 and FOXL2. For the first time, our results show that an ovary contains two types of somatic cells; those expressing RSPO1 which were in short relation with the germ cells and those expressing FOXL2 which were directly involved in the fetal ovarian steroidogenesis. Our results open different perspectives concerning the RSPO1 role on the germ cells, the link between FOXL2 and one of its putative target gene, RSPO2.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 f.)
  • Annexes : 575 réf. notes bibliogr. Bibliogr. f. 120-142

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 571.8 KOC
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T080004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.