Méthode d'évaluation de la réactivité et de l'adaptabilité humaines dans le contrôle des risques : Application à la conduite de transport urbain guidé

par Stephen Quéva

Thèse de doctorat en Automatique industrielle et humaine

Sous la direction de Frédéric Vanderhaegen.

Soutenue en 2008

à Valenciennes .


  • Résumé

    L'évolution des transports urbains guidés place l'opérateur humain face à des contextes de conduite en constants changements. Cette thèse répond à une problèmatique concernant l'adaptabilité et la réactivité de personnels d'exploitation de plus en plus polyvalents, susceptibles d'exercer leur métier sur différentes lignes, sur différents matériels roulants, dans différents modes de conduite (modes dégradés) ou dans différents environnements (en particulier côtés infrastructures : site propre/site urbain. . . ). Cette étude propose tout d'abord une modélisation MAdRéH (pour Modélisation de l'Adaptation et la Réaction Humaines) puis une méthode d'évaluation des capacités d'adaptabilité et de réactivité humaines. L'objectif de l'étude est d'améliorer l'analyse des facteurs concourant à la sécurité dans l'exploitation d'un système de transport. Une démarche de validation de la méthode proposée a été menée. Elle a consisté à appliquer la méthodologie d'évaluation de l'adaptation et de la réaction humaine à une base de données d'incidents puis à des données expérimentales. Ces dernières ont été obtenues pasr le biais d'une expérimentation sur la plateforme CoR&GesT (pour Conduite sur Rail et Gestion de Trafic) du LAMIH. Au final, cette démarche permet d'intégrer la contribution de l'opérateur humain dans la conduite de transport urbain guidé. Cette contribution y est décrite comme un facteur dégradant ou améliorant des critères de performance du système comme la sécurité, la qualité de service ou la charge de travail induite par l'activité de conduite.

  • Titre traduit

    Assessment method of human adaptability and reactivity in risk control : Application to the urban guided transport driving


  • Résumé

    Urban guided transport systems evolution places the human operator in front of dynamic control context. This thesis responds to the problematic regarding adaptability and reactivity of operating staff who have to be versatile, may pursue their task on different line, with different rolling stock, in different driving mode or in a different driving context (integral site or urban site). This study proposes a model called MAdRéH (for model of the human adaptability and reactivity) and an assessment method of the human reactivity and adaptability. The goal of the study is to improve the analysis of factors in relation with the safety of transport system operating. Validation reasoning was made. It consists in the application of the human adaptation and reaction assessment methodology to an incident database and to experimental data. These data were obtained by experimentation on a simulation platform called CoR&Gest (for railway driving and traffic control) of the LAMIH. Finally, this reasoning is able to integrate the human operator contribution in urban guided transport driving. His contribution is described as a factor of degradation or improvement of the system performance criteria such as safety, quality or workload.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.143-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 900528 TH
  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 900527 TH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.