Les réponses de peur chez la caille japonaise : approches neurobiologique et comportementale.

par Hélène Saint-Dizier

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Soutenue le 19-03-2008

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec Station de recherches avicoles (Nouzilly, Indre-et-Loire) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Alain Boissy.

Le jury était composé de Samuel Leman.

Les rapporteurs étaient Raymond Chichery, Jacques Balthazart.


  • Résumé

    Les neurosciences comportementales se sont particulièrement intéressées aux mécanismes des émotions chez les mammifères mais les connaissances chez les autres vertébrés restent encore limitées. Au cours de cette thèse, nous avons étudié, chez les oiseaux, les mécanismes d’expression d’une émotion, la peur, en associant une approche neurobiologique et une approche comportementale. L’objectif principal de cette thèse a été d’identifier des structures cérébrales potentiellement impliquées dans le contrôle des comportements de peur chez les oiseaux, en utilisant deux lignées de cailles divergeant par leurs comportements de peur. Une approche lésionnelle nous a permis de préciser l’implication de deux sous-régions de l’arcopallium/ amygdale palliale postérieure (PoA), région connue pour être impliquée dans le contrôle central des comportements de peur chez les oiseaux. Les résultats suggèrent que la partie antérieure et la partie postérieure de l’arcopallium / PoA exercent des fonctions différentes et en particulier qu’elles sont différentiellement sollicitées selon la situation inductrice de peur.

  • Titre traduit

    No title available


  • Résumé

    Most investigations of the neural mechanisms of fear in vertebrates have involved mammals, but knowledge in other classes of vertebrates is important for a better understanding of the phylogenic continuity ofthis emotion. The aim of the present study was to identify brain areas potentially involved in the control ofbehavioural fear responses in birds, using two lines of quail divergently selected for contrasting fear behaviour. A first investigation using lesions was realised to study the roles of two subdivisions of the arcopallium/ posterior pallial amygdala (PoA) complex, an avian brain region known for its involvement in fear behaviour. The results suggest that the rostral and caudal parts of this brain region play distinct roles in the control of fearbehaviour. In order to identify other avian brain areas potentially involved in the control of fear behaviour, neuralactivation induced by a fear-inducing situation was assessed in the two lines of quail with contrasting fearbehaviour, was then investigated. The expression of Fos protein, a marker of cellular activation, increased inresponse to the fear-inducing situation in the paraventricular hypothalamic nucleus (PVN) in quail displaying exaggerated fear behaviour, suggesting an involvement of the PVN in the control of fear responses in birds. Moreover, this study revealed differences in neural activation between the two lines of quail in basal conditions in the lateral part of the bed nucleus of the stria termanalis (BSTL), the anterior arcopallium and the caudal part of the nucleus taeniae of the amygdala.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.