Transcriptomes testiculaire et épididymaire chez le verrat : variations au cours du développement post-natal et en relation avec la fertilité

par Benoît Guyonnet

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé, spécialité Biologie de la reproduction et écologie

Sous la direction de Jean-Luc Gatti.

Soutenue le 19-12-2008

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec SST/UMR CNRS INRA 6175 -Physiologie de la Reproduction et des Comportements (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Louis Dacheux.

Le jury était composé de Florence Le Gac, Rémi Houlgatte, Florence Jaffrezic, Marie-José Mercat.

Les rapporteurs étaient Florence Le Gac, Rémi Houlgatte.


  • Résumé

    Ce travail analyse à l’aide d’une puce à ADN porcine (GEO : GPL3729) comportant 9216 dépôts, les transcriptomes testiculaire et épididymaire chez des verrats adultes ainsi que leurs variations au cours du développement post-natal et en relation avec la fertilité. Cinq unités transcriptionnelles ont été mises en évidence le long de l’épididyme grâce à l’adaptation de méthodes statistiques originales. Pour un certain nombre de gènes (déjà connus ou nouveaux), cette régionalisation d’expression a été confirmée par RT-PCR et PCR en temps réel. Un début de régionalisation est présent dès l’âge d’un mois et évolue jusqu’à huit mois pour atteindre son état définitif. Pour la première fois chez une espèce de mammifères domestiques, l’existence de gènes différentiellement exprimés entre des lots d’animaux de fertilité contrastée est démontrée.

  • Titre traduit

    Testicular and epididymal transcriptomes in the boar : variations during post-natal development and according to fertility


  • Résumé

    This study used a pig DNA microarray (GEO: GPL3729) including 9216 spots to analyze testicular and epididymal transcriptomes of adult boars and their variations during post-natal development and according to fertility. Five transcriptome units were defined along the epididymis using original statistical methods. For some genes (both already known and new genes), this regionalized expression was confirmed both by PCR and by real-time PCR. The beginnings of regionalization are present from one month of age and evolve to reach its definitive state at eight months of age. For the first time in a large mammal, we demonstrated the existence of differentially expressed genes in boars of contrasting fertility.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.