Caractérisation des protéine-phosphatases 2A des rafts lipidiques membranaires des cellules gonadotropes et étude du rôle de ces compartiments dans la secrétion des gonadotropines

par Elodie Robin

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Xavier Cayla.

Soutenue le 20-03-2008

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec SST/UMR CNRS INRA 6175 -Physiologie de la Reproduction et des Comportements (équipe de recherche) .

Le président du jury était Alphonse Garcia.

Le jury était composé de Stéphane Orlowski, Joëlle Cohen Tannoudji, Anne Duittoz, Florence Le Gac.


  • Résumé

    Les cellules gonadotropes jouent un rôle clé dans la fonction de reproduction en sécrétant les hormones LH et FSH. Nous avons positionné les protéine-phosphatases 2A (PP2A) dans la voie de signalisation de la GnRH. 5% de la PP2A est localisée dans les membranes des cellules des lignées gonadotropes murines et des cellules hypophysaires ovines. Une PP2A dimérique active est co-localisée avec le récepteur de la GnRH dans les rafts de ces cellules. Son activité augmente de 40% après stimulation avec la GnRH. Nos résultats suggèrent que les PP2A pourraient réguler la signalisation induite par la GnRH, en contrôlant les MAPK. La désorganisation des rafts provoque une libération de LH en absence de GnRH, dépendante de la voie de signalisation de la GnRH. Ainsi la libération de LH serait liée à la déstructuration des rafts. Sans ligand, la voie de signalisation de la GnRH serait inhibée, et la désorganisation des rafts induirait une levée d’inhibition responsable de son activation et de la libération d’hormones.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of lipid rafts and PP2A role in signal regulation controlled by GnRH receptor in gonadotroph cells


  • Résumé

    Pituitary gonadotroph cells play a key role in the function of reproduction by secreting LH and FSH. The first aim was the positioning of PP2A in GnRH signaling pathway of. 5% of PP2A is located in the membranes of murine gonadotroph cell lines and ovine pituitary cells. An active dimeric PP2A is co-localized with the GnRH receptor in the lipid rafts of the cells membrane. PP2A activity increases by 40% after stimulation with GnRH. Our results suggest that PP2A could play a regulatory role in signaling induced by GnRH, via the control of the MAPK pathway. To better understand the underlying mechanisms of exocytosis of LH, I studied the functional relationship between lipid rafts and the release of LH. The disorganization of lipid rafts causes, in the absence of GnRH, a rapid LH release, dependant of GnRH signaling pathway. In the absence of ligand, the GnRH signaling pathway is spontaneously inhibited, and the disruption of lipid rafts would suppress this inhibition inducing the signaling activation and hormone release.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.