Toxoplasma dondii et réponse immunitaire protectrice : - Effecteurs de protection lors d'une vaccination par des cellules dendritiques : - Voies de signalisation activées par T. Gondii

par Rachel Guiton

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé, spécialité Immunologie parasitaire

Sous la direction de Isabelle Dimier-Poisson.

Soutenue le 13-10-2008

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec SST/UMR INRA 483 - Immunologie Parasitaire et Vaccinologie (équipe de recherche) .

Le président du jury était Pascale Quéré.

Le jury était composé de Céline Beauvillain, Sonia Lacroix-Lamande, Bernhard Ryffel, Gilles Thibault.

Les rapporteurs étaient Eric Prina, Jean-Claude Sirard.


  • Résumé

    Toxoplasma gondii, protozoaire à l’origine de la toxoplasmose, cause de nombreux avortements ou malformations fœtales, chez l’homme et l’animal. Aucun vaccin n’étant disponible, le développement d’approches vaccinales efficaces est d’actualité. L’immunisation de souris CBA/J avec des cellules dendritiques pulsées avec de l’extrait de T. gondii induit une réponse immunitaire Th1 spécifique du parasite et une protection significative. La déplétion in vivo des LTCD4+ ou CD8+, suite à un challenge par des kystes de T. gondii, nous a permis de décrire les rôles décisif des LTCD8+ et accessoire des LTCD4+ dans la protection des souris chroniquement infectées. Nous avons également étudié deux voies de signalisation intracellulaires induites par la reconnaissance du toxoplasme. Nous avons décrit le rôle délétère de l’IL-17R dans la réponse inflammatoire chez la souris C57BL/6 ainsi que le caractère essentiel de MyD88 dans la survie et la protection de souris BALB/c infectées chroniquement.

  • Titre traduit

    Toxoplasma gondii and the protective immune response : effectors of protection following dentritic cell vaccination : pathways activated by T. gondii


  • Résumé

    Toxoplasma gondii, an obligate intracellular protozoan, is the etiologic agent of toxoplasmosis, responsible for numerous abortions or fetal malformations, both in humans and animals. No vaccine is available so the design of efficient vaccine strategies is a topical question. Immunization of CBA/J mice with T. gondii extract-pulsed dendritic cells induces a parasite-specific Th1 immune response and a significant protection. In vivo depletion of CD4+ or CD8+ T lymphocytes following a challenge with T. gondii cysts, allowed us to establish the main effector role of CD8+ T cells and the secondary role of CD4+ T cells in the protection of mice chronically infected. We next studied two intracellular signaling pathways induced following the parasite recognition. We described a deleterious role of IL-17R in the inflammatory response in C57BL/6 mice and the crucial role of MyD88 in the survival and the protection of BALB/c mice chronically infected with T. gondii.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.