Du tesson au système territorial : une approche multiscalaire de l'occupation du sol dans la vallée de la Vienne autour de l'Ile Bouchard (Indre et Loire).

par Anne Moreau

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Elisabeth Zadora-Rio.

Soutenue le 20-03-2008

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Laboratoire Archéologie et territoires (Tours) (équipe de recherche) et de Cités Territoires Environnement et Sociétés (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Loup Abbé.

Le jury était composé de Nathalie Carcaud, Elisabeth Lorans, Laurent Schneider.

Les rapporteurs étaient Frédéric Trement.


  • Résumé

    L’objectif initial de ce travail vise à la compréhension des processus de transformation de l’habitat et du paysage d’un espace donné, en mettant l’accent sur les mutations et les disparitions des phénomènes observés, de manière à restituer la ou les dynamiques du peuplement sur la longue durée, à micro-échelle. L’espace étudié est constitué des communes de Tavant, L’Ile-Bouchard et Crouzilles situées dans la vallée de la Vienne en Indre-et-Loire. Elles couvrent à elles trois, une surface de 2 332 ha qui s’inscrit dans un rectangle d’emprise d’environ 5 500 ha. L’adoption d’une progression par échelles géographiques emboîtées qui caractérise ce travail, a été dictée par les rythmes spatio-temporels propres à chaque source exploitée – les sources textuelles, matérielles, morphologiques et paléoenvironnementales – et les contraintes pratiques qui imposent au chercheur des cadres d’observation géographique et chronologique qu’on suppose être représentatifs de l’ensemble considéré. La démarche globale qui consiste à croiser les sources selon la logique du système territoire s’impose comme un cadre adapté à une étude pluridisciplinaire et diachronique, parce qu’elle permet de respecter et des gérer les rythmes d’espace-temps de chaque source sollicité et parce qu’elle pose les bases d’une modélisation de l’histoire du peuplement de la Protohistoire à nos jours dans la vallée de la Vienne. Toutefois, c’est seulement à l’issue de la critique et de l’exploitation des différents corpus de données que le système territoire commence à prendre forme, à travers la connaissance partielle de l’organisation de l’espace géographique et du jeu des acteurs de l’espace anthropisé, politique et institutionnel.

  • Titre traduit

    From sherd to territorial system : a multi-scale study of the settlement of the Vienne Valley around L'Ile Bouchard (Indre-et-Loire)


  • Résumé

    This study aims at understanding the processes of transformation of the landscape and the settlement for a given territory by highlighting the evolutions of the observed phenomena and their coming to an end, so as to restore the dynamics of settlement on a diachronic scale over a long period of time . The space studied includes the communes of Tavant, l'Ile-Bouchard and Crouzilles situated in the Vienne valley, in the département of Indre et Loire, altogether covering an area of 2332 hectares, inscribed within a rectangle with a surface area of about 5500 hectares. The progression adopted here is based on geographic scales fitting into each other. It was dictated by the spatiotemporal rhythms characteristic of each of the sources exploited – textual, material, morphological and paleoenvironmental sources—and the practical constraints which the researcher has to submit to and which determine the framework of geographical and chronological observation, supposed to be representative of the whole area. The general process consisting in mixing the sources according to the territory system appears to be the suitable framework for a multidisciplinary and diachronic study, since it allows to respect and handle the space-time rhythms of each source, and also because it establishes the basis for a modelling of the history of the settlement in the Vienne valley from protohistory to the present times . However, a critical exploitation of the various sources of information was necessary for the territorial system to take shape through partial knowledge of the organisation of thegeographic space and of the influence of human agents on the political and institutional man-occupied space.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.