Légitimité et modalités opératoires d'un prêteur international en dernier ressort face aux crises d'illiquidité bancaire

par Nicolas Huchet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Gilles.


  • Résumé

    Ces recherche visent à démontrer la légitimité puis à définir le mode opératoire d'un Prêteur international en dernier ressort (PIDR) face aux crises d'illiquidité bancaire. Dans le contexte de l'existence d'un risque systémique, d'une incapacité de la régulation macroprudentielle à réduire la fréquence des crises, et du rôle central des banques dans leur déclenchement et leur déroulement, on cherche à savoir si un gestionnaire des crises pourrait améliorer aussi leur prévention. On formalise un cadre analytique novateur, puis on procède à des simulation sur logiciel Gauss, démontrant l'intérêt d'un PIDR, en termes de risque moral, de risque systémique, de capacités d'endettement international et de coûts des interventions, dès lors qu'il dispose d'informations fiables sur les banques. Cette légitimation théorique d'une Institution supranationale n'implique pas forcément l'existence d'un mode opératoire. Dans une seconde partie, celui-ci est donc précisé, grâce à la littérature relative à la finance catalyse, à l'ambiguïté constructive, et à la théorie classique du prêt en dernier ressort adaptée à l'échelle internationale. Cette amélioration des interventions, en rupture avec le risque moral, implique, d'un point de vue institutionnel, la triple nécessité de produire un rating à vocation incitative des pays et des banques, d'obtenir leur adhésion en définissant un cadre mutuellement avantageux, et de centraliser l'information détenue par les superviseurs régionaux, via une homogénéisation préalable. On formalise ce cadre de résolution des crises en accord avec leur prévention, appelé régime de sélectivité, et basé sur un principe de conditionnalité ex ante aux deux niveaux macro et microéconomiques. Après discuter le contenu de ces conditionnalités, on conclue en proposant des pistes de réforme l'Architecture financière internationale.

  • Titre traduit

    Legitimacy and modus operandi for an International Lender of Last Resort face to a banking illiquidity crises


  • Résumé

    That research aims to demonstrate the legitimacy and then to clarify the modus operandi of en International Lender of Last Resort (ILLR) face to banking illiquidity crises, in the context of a systemic risk, of the unability of the macroprudential regulation to reduce the frequency of such crises, and of the importance of banks through both triggering and conducting them, we want to know if a crisis manager could improve their prevention. We model a new framework, and we implement simulations thanks to the program Gauss. That is, we show that an ILLR is necessary, as soon as it is well informed about banks, with regarde to systemic risk, moral hazard, cost of the rescue packages, and attractiveness of countries and banks in terms of international capital. Furthermore, we have to demonstrate the feasibility of such a solution for crisis management and prevention. In a second part, we define it thanks to the literature, taking into account constructive ambiguity, catalytic finance, and the classical theory of lend of last resort revisited at a global scale. This improvement in avoiding crises, coupled with a limited moral hazard, requires three new institutional conditions implanting incentives and communicating to the market thanks to a rating of banks and countries ; defining a legal framework based on a mutually beneficial membership, instead of coercion ; and centralizing informations whose national or regional supervisors dispose. We model this scheme of crises management consistent with their prevention, wich is based on a principe of ex ante conditionality, both at macro and microeconomic levels, and call him the selectivity principe ; that is, we can make recommendations for a revision of the New financial architecture. We also discuss the content of conditionality criteria.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (314 p.)
  • Annexes : Bibliogr p. 246-278

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.