Elaboration d'un biocapteur cellulaire impédancemétrique pour la mesure des changements physiologiques affectant la cellule parasitée

par Clotilde Ribaut

Thèse de doctorat en Chimie. Biologie. Santé

Sous la direction de Françoise Nepveu.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Elaboration of an impedimetric cell-based sensor for the measurements of physiological changes affecting parasitized cells


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail de thèse est d'étudier les changements physiologiques affectant des cellules parasitées et en particulier de mettre en évidence le stress oxydant provenant de l'infection à l'aide de la spectroscopie d'impédance électrochimique. Les études impédancemetriques réalisées d'une part sur des globules rouges parasités par Plasmodium falciparum (agent pathogène du paludisme), et d'autre part sur des macrophages infectés par Leishmania amazonensis responsable de la leishmaniose ont mis en évidence des différences entre les deux états cellulaires, sain et parasité des cellules hôtes. Dans le cas des macrophages infectés, cette technologie innovante a permis la détection d'espèces caractéristiques du stress oxydant qui ont par ailleurs été détectées par d'autres techniques, la résonance paramagnétique électronique et la microscopie confocale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 p.)
  • Annexes : Bibliogr. à la fin des chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30310
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.