Matériaux diélectriques à faibles pertes utilisés comme résonateurs et filtres dans les circuits micro-ondes

par Alexandre Badev

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Jean-Pascal Cambronne et de Ilia Iliev.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Low loss dielectric materials used as resonators and filters in microwave integrated circuits


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Liés à la demande d'échange d'informations via les communications sans fil, les besoins en équipements utilisant les micro-ondes sont en continuellement en croissance. La miniaturisation des dispositifs s'est accélérée depuis les années 2000, en particulier dans le domaine des télécommunications et de l'aéronautique. En tant que résonateur - oscillateur, des pastilles diélectriques étaient utilisées, tandis que des bandes micro ruban (microstrip) s'étaient imposées comme guide d'ondes, sachant qu'un matériau pour les hyperfréquences n'est pas universel puisqu'il ne peut pas être utilisé dans une grande gamme de fréquence. Pour les appareils utilisés dans le domaine des communications sans fil, la tendance est de chercher à obtenir de plus grandes capacités dans de plus faibles dimensions, et par conséquent d'augmenter les fréquences de travail vers une gamme plus élevée, notamment les GHz. Les résonateurs diélectriques sont utilisés dans les circuits micro-ondes pour concentrer les champs électriques. Leur facteur de qualité (Q) est comparable à celui des cavités résonantes, et ils tiennent compte d'une grande linéarité à des niveaux de puissance élevée. Ils sont couramment utilisés comme stabilisateurs de fréquence dans les oscillateurs hyperfréquences. Un résonateur diélectrique est caractérisé par trois propriétés principales : une permittivité diélectrique (er) relativement élevée, des pertes diélectriques (tan d) assez faibles, et une stabilité thermique (tf) autour de la fréquence de résonance. La constante diélectrique est un critère de miniaturisation du résonateur en étant inversement proportionnelle aux dimensions de celui-ci. Les faibles pertes (ou grand facteur de qualité) permettent une meilleure sélectivité de la bande passante en fréquence de résonance, une meilleure suppression du bruit, et de faibles pertes de puissance transmise. La stabilité thermique est importante pour l'utilisation du composant dans différents environnements sans altération de ses performances et effets néfastes sur le signal. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (140 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-140

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30298
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.