Fédération et amélioration des activités documentaires par la pratique d'annotation collective

par Guillaume Cabanac

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Claude Chrisment, Christine Julien et de Max Chevalier.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les activités documentaires (AD) réalisées sur documents papier sont aujourd'hui transposées sur leurs homologues électroniques grâce à une kyrielle de systèmes. Ils permettent notamment la recherche d'informations utilisées pour rédiger un document qui peut être ensuite diffusé, exploité et organisé par ses lecteurs dans leur espace documentaire. Notre étude des systèmes existants révèle deux limites principales. 1) un système ne répond généralement qu'à une seule, voire à deux AD. Ce cloisonnement des AD est préjudiciable pour les usagers (devant maîtriser et jongler entre de nombreux outils) comme pour les systèmes (ne possédant qu'une représentation parcellaire des besoins des usagers) et 2) les systèmes n'exploitent pas les résultats des AD des membres organisationnels. Notre contribution comprend deux volets. Nous proposons un modèle fédérant les AD par la pratique d'annotation collective et des processus exploitant chaque activité pour enrichir les autres, apportant ainsi une assistance à l'individu en tirant parti du groupe, et vice versa. Par ailleurs, nous proposons d'exploiter les espaces documentaires des individus. Bien que ces espaces contiennent des informations pertinentes pour l'organisation, collectées au prix de coûteux efforts, ils demeurent paradoxalement en sommeil. Afin d'en tirer parti, nous proposons une interface multi-facettes d'accès au capital documentaire d'une organisation permettant l'exploration de ses documents et individus selon différents axes et niveaux de granularité. Nos propositions ont été validées par différentes expérimentations ainsi que par le développement du prototype TafAnnote qui souligne la faisabilité de notre approche.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Daily activities carried out with paper documents are nowadays transposed onto their digital counterparts. A plethora of software enable people to achieve document-related activities. In particular, these comprise information retrieval used while drafting new documents. Documents may later be disseminated, exploited and organized in readers' document repositories. Our study on current systems showed two main limitations: 1) any system meets only one or at most two activities. The underlying activity compartmentalization is detrimental to users?who have to master and juggle several systems?as well as to systems?having partial knowledge of users' needs; 2) systems do not harness the organizational members' document-related activities. The proposed contribution is twofold. Firstly, we designed a model for federating the document-related activities through collective annotation practice. Associated with this model are collective processes intending to make each activity profitable for the other ones, and fostering inter-user benefit. Secondly, our approach exploits the organizational members' document repositories. Although they do contain highly valuable information being collected with a lot of efforts, they paradoxically remain dormant. With the aim of harnessing these information sources, we designed a multi-faceted interface for accessing any organization's document resources. This interface allows the exploration of documents as well as users of these documents, according to various dimensions and granularity levels. Our proposals were validated through several experiments and the TafAnnote prototype development demonstrating the feasibility of our approach.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30265
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.