Influence des modes d'entretien du sol en milieu viticole sur le transfert des pesticides vers les eaux d'infiltration : impact sur les lombriciens

par Eva Schreck

Thèse de doctorat en Écotoxicologie

Sous la direction de Michel Treilhou.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'essayer de déterminer la pratique viticole d'entretien du sol des inter-rangs qui serait la moins polluante pour l'environnement. Pour cela, une étude a été mise en place afin de mettre en évidence une influence de cette pratique sur le transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de drainage et sur le fonctionnement biologique du sol. Les investigations ont montré que la pratique culturale modifie les flux d'eaux drainés et la réponse hydrologique du sol à la pluie. Le transfert d'une molécule dépend essentiellement de ses caractéristiques physico-chimiques et de son utilisation, son mode et sa date d'application, ainsi que le type de sol sur lequel elle est épandue. Une pollution des sols et des eaux de drainage de la modalité désherbée chimiquement est constatée. L'enherbement favorise l'infiltration de l'eau, et pourrait participer à la rétention et la biodégradation des pesticides dans la zone racinaire. Le désherbage chimique et le labour perturbent la vie microbienne et lombricienne tandis que l'enherbement favorise le développement des organismes (humidité, exsudats racinaires, matière organique). L'effet neurotoxique des insecticides et des fongicides mis en évidence au laboratoire n'est pas vérifié sur le terrain viticole. De la même façon, contrairement aux résultats apportés par l'expérimentation en conditions contrôlées, les lombriciens de la parcelle ne participent pas à la biotransformation des toxiques et ne semblent pas perturbés physiologiquement.

  • Titre traduit

    Influence of agricultural practices on pesticide transfer to drainage waters in the vineyards : impact on earthworm population


  • Résumé

    The aim of this study is to determine the influence of agricultural practices on pesticide transfer to drainage waters and on the soil ecosystem, in the Gaillac vineyard (France). Agricultural practices change the drainage water volumes exported and the infiltration process of the rainy waters. The pesticide transfer is function of the physico-chemical characteristics of the molecules and their use, their application mode and the nature of the soil. Soil and drainage water pollution was observed for the chemical weeding practice. The grass covering in the inter-rows improves water infiltration, and takes part to the pesticide retention or biodegradation in the roots area. The chemical and the mechanical weeding (labor) disturb microbial and earthworms biodiversity whereas the grass covering improves organism proliferation (humidity, root exudates and organic matter). Insecticide and fungicide neurotoxic effects that have been showed in laboratory conditions were not observed in the vineyard. In the same way, the earthworms collected in the field are not involved in the biotransformation process of the pesticides and are not physiologically damaged.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 245-271

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30248
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.