Evaluation du potentiel perturbateur thyroïdien du fipronil chez deux espèces : le rat et le mouton

par Julien Leghait

Thèse de doctorat en Pathologie, toxicologie, génétique et nutrition

Sous la direction de Véronique Gayrard et de Catherine Viguié.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Chez les petits ruminants, la maîtrise actuelle du parasitisme par des nématodes gastro-intestinaux repose sur l'emploi d'anthelminthiques de synthèse. En raison du développement de résistances à ces molécules, l'utilisation de plantes riches en tannins condensés est désormais explorée comme solution alternative aux anthelminthiques, mais le mode d'action en reste mal connu. L'objectif de cette thèse était de définir les mécanismes d'action des tannins condensés sur les larves infestantes des trichostrongles digestifs. Nous avons d'abord confirmé que la consommation d'une plante riche en tannins condensés affecte l'installation des larves chez l'hôte, puis montré que les perturbations concernent les deux étapes-clefs de l'installation des larves : le dégainement puis la pénétration dans les muqueuses. La mise en évidence de lésions ultra-structurales et des sites de fixation des tannins condensés chez les larves est venu corroborée les résultats des études fonctionnelles, suggérant un mécanisme d'action direct. L'analyse des principaux facteurs modulant les effets constatés a montré qu'ils sont non-spécifiques de l'espèce de nématode mais varie selon la forme des larves (engainées ou dégainées). Par ailleurs, la concentration et la nature des tannins condensés sont les deux principaux facteurs liés à la plante influençant les propriétés anthelminthiques contre les larves. Des hypothèses expliquant les interactions entre les tannins et les molécules des larves infestantes sont proposées.

  • Titre traduit

    Evaluation of the potential thyroid disrupting effects of fipronil in two species : the rat and the sheep


  • Résumé

    In small ruminants, the current control of gastrointestinal parasitism relies on the use of chemical anthelmintics. However, due to the increasing development of resistances to chemical anthelmintics, the potential use of condensed tannin-rich plants represents an alternative solution to the chemical treatments, although the mode of action remains unknown. The objective of the current work was therefore to define the mechanisms of actions of condensed tannins on the infective larvae of gastrointestinal nematodes. First, we have confirmed that the consumption of a condensed tannin-rich plant decreased the establishment of infective larvae in the host. In a second step, it has been shown that both the exsheathment and the penetration of the larvae in the host mucosae were disturbed after contact with condensed tannins. The observations of the ultra-structural modifications and the fixation of condensed tannins on the larvae have confirmed a direct mode of action. In addition, our results have shown that the effects of condensed tannins were non specific of the nematode species but that differences in susceptibility exist between the ensheathed and exsheathed larvae. The effects were also dependent of the concentration and the biochemical nature of the condensed tannins. Finally, hypotheses on the potential interactions at the molecular level between the condensed tannins and the infective larvae are suggested.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (137 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 121-135

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30216
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 6617
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.