Etude des étoiles de la branche horizontale extrême par l'astérosismologie

par Valérie Van Grootel

Thèse de doctorat en Astrophysique

Sous la direction de Stéphane Charpinet et de Gilles Fontaine.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le travail présenté dans cette thèse porte sur l'étude des étoiles de la branche horizontale extrême par les outils de l'astérosismologie, en interprétant les variations de luminosité que présentent certaines d'entre elles pour modéliser leur structure interne. Les étoiles de la branche horizontale extrême, chaudes et compactes, représentent un état avancé de l'évolution stellaire, après la vie sur la séquence principale et la première branche des géantes rouges. La première partie de ce travail démontre la validité de la méthode utilisée pour l'astérosismologie, en confirmant les résultats obtenus par des techniques indépendantes. Dans la deuxième partie, l'introduction des effets de la rotation stellaire dans les codes de pulsation et de diagnostic sismique permet d'étudier la dynamique interne des étoiles de la branche horizontale extrême, en particulier pour celles appartenant à un système binaire. Pour deux exemples d'une telle configuration, il est démontré que la synchronisation (c'est-à-dire l'égalité entre la période de rotation et la période orbitale) est atteinte dans la majeure partie de l'étoile. . .

  • Titre traduit

    Study of extreme horizontal branch stars from asteroseismology


  • Résumé

    This PhD thesis presents a study of extreme horizontal branch stars with the tools of asteroseismology using the interpretation of the luminosity variations exhibited by some of them to model their internal structure. The extreme horizontal branch hosts fairly hot and compact stars corresponding to an advanced stage of stellar evolution, after the main sequence and the first red giant branch. The first part of this work shows the basic validity of the method used for asteroseismic studies by confirming solutions on the basis of independent techniques. In the second part, the internal dynamics of extreme horizontal branch stars belonging to close binaries are studied thanks to the introduction of stellar rotation effects in the pulsation codes and seismic diagnostic tools. It is shown for two extreme horizontal branch stars belonging to such systems that synchronization (correspondence of rotation period and orbital period) is reached in most of the star. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (213 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-188

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30191

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf-T816
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.