Modélisation non-linéaire et en bruit de composants micro-ondes pour applications à faible bruit de phase

par Sébastien Gribaldo

Thèse de doctorat en Micro-ondes

Sous la direction de Olivier Llopis.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Nonlinear Noise Modelling of RF components dedicated to low phase noise applications : this work deals with nonlinear noise modelling of amplifiers


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse présente tout d'abord le travail effectué sur la modélisation non-linéaire et en bruit d'amplificateurs micro-ondes à base de transistors SiGe appliquée à la conception d'oscillateurs à très haute pureté spectrale. Le but de ce travail est principalement de comprendre comment modéliser le bruit dans ces transistors en fonctionnement non-linéaire afin de calculer de façon précise le niveau de bruit de phase des amplificateurs utilisés dans une boucle d'oscillation. Cette modélisation fine nous permet de concevoir un amplificateur en bande X présentant une performance en bruit de phase très intéressante pour une application d'oscillateur. Un autre problème concerne l'application de ces mêmes techniques de caractérisation et de modélisation aux résonateurs FBAR et SMR. Ces résonateurs sont utilisés depuis peu et apportent cependant leur propre contribution de bruit au système, et doivent faire l'objet d'une approche de modélisation non-linéaire et en bruit. Ce manuscrit de thèse présente tout d'abord les différentes techniques de mesure de bruit des composants actifs. Il décrit ensuite des techniques de modélisation de composants en régime non-linéaire et en bruit. La conception et l'optimisation d'un amplificateur à faible bruit de phase est ensuite détaillée. Enfin, les techniques de mesures et de modélisation précédemment décrites sont appliquées aux résonateurs SMR et FBAR afin d'extraire leur contributions en bruit, ainsi qu'un modèle non-linéaire et en bruit de ces composants. Ce travail démontre ainsi la faisabilité d'une modélisation fine du bruit en régime non-linéaire utile pour concevoir et optimiser des sources stables ou ultrastables.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 p.)
  • Annexes : Bibliogr. à la fin des chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30180
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.