Dynamique du soulèvement côtier pléistocène des Andes centrales : étude de l'évolution géomorphologique et datations (10Be) de séquences de terrasses marines (Sud Pérou - Nord Chili)

par Marianne Saillard

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre et environnement

Sous la direction de Gérard Hérail et de Laurence Audin.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'étude géomorphologique et la datation de séquences de terrasses marines, le long de la côte des Andes centrales, a permis de mettre en évidence une variabilité longitudinale et temporelle de la réponse de la plaque sud-américaine à la subduction de la plaque Nazca, au cours du Pléistocène. Les vitesses de soulèvement moyennes, déduites des âges 10Be, varient de 229 ± 40 (17,8°S) à 696 ± 53 mm/ka (15,33°S) le long de la côte. Des périodes de soulèvement rapide alternent avec des périodes de soulèvement plus lent au cours du Pléistocène. L'évolution morphologique de l'avant-arc est contrôlée par des processus tectoniques actifs liés à la zone de subduction. En-dessous d'une valeur seuil de 100-110 km de distance fosse-continent, les terrasses marines sont préservées et enregistrent les plus forts taux de soulèvement de la côte. Le soulèvement épisodique résulterait d'une variation de la surface de la zone sismogénique au cours du Pléistocène, en relation avec la variation de la distance fosse-continent.

  • Titre traduit

    Pleistocene coastal uplift dynamic of the central Andes : study of geomorphic evolution and dating (10Be) of marine terrace sequences (Southern Peru – Northern Chile)


  • Résumé

    Geomorphic study and dating of marine terrace sequences along the coastal part of the Central Andean forearc evidence longitudinal and temporal variations in the response of the South American plate to the Nazca plate subduction during Pleistocene. The average uplift rates vary between 229 ± 40 (17. 8°S) and 696 ± 53 mm/ka (15. 33°S) along the coast. Rapid uplift periods alternate with slower uplift during the Pleistocene times. The morphologic evolution of the forearc is directly linked to active tectonic processes occurring along the subduction zone. Below a threshold in the continent-trench distance of about 100-110 km, the marine terraces are preserved and record the highest uplift rates of the whole Andean coastal front. The episodic uplift would be a result of the seismogenic zone surface variations during the Pleistocene and the related variation in the continent-trench distance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 239-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30107

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08 TOU3 0107
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.