Minéralogie magnétique et paléomagnétisme des grands gisements type porphyre cuprifère de Chuquicamata et El Teniente, Chili

par Natalia Astudillo Leyton

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Pierrick Roperch et de Brian Townley.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Magnetic mineralogy and paleomagnetism of the giant porphyry copper deposits Chuquicamata and El Teniente, Chile


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif principal de cette recherche a été de déterminer les effets de l'altération hydrothermale sur la minéralogie magnétique et les enregistrements paléomagnétiques de deux méga-gisements de type porphyre cuprifère au Chili. Le gisement de Chuquicamata (Eocène-Oligocène), dont la minéralisation est hébergée dans des roches granodioritiques est limité longitudinalement par une faille majeure (Falla oeste) et les minéralisations d'intérêt économique sont principalement concentrées à l'est de la faille. La susceptibilité magnétique et l'intensité de l'aimantation rémanente diminuent fortement en fonction de l'altération quartz-séricite qui augmente à l'approche de la faille. A l'ouest de la Falla Oeste, des rotations antihoraires de petits blocs confirment l'hypothèse d'un mouvement sénestre de ~35km ayant permis la juxtaposition du porphyre cuprifère de Chuquicamata avec la granodiorite Fiesta. Dans le gisement EL TENIENTE (Miocène supérieur - Pliocène inférieur). , les contrastes magnétiques sont forts entre les dacites et quartz-diorite (k <0. 001 SI) et le complexe d'andésites minéralisées (<0. 01 < k < 0. 2 SI). Une aimantation rémanente très stable de polarité normale ou inverse, est portée par la magnétite en grains fins. Compte tenu des fréquentes inversions de polarité du champ magnétique terrestre au cours de la période 4. 5-5Ma, la zonation spatiale de la polarité magnétique observée au niveau de la mine suggère une acquisition d'aimantation et de minéralisation très rapide (~0. 1-0. 2Ma) au cours d'épisodes successifs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (306 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 296-306

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30073
  • Bibliothèque : Observatoire Midi-Pyrénées. Centre de documentation Sciences de l'Univers.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 2008/OMP/08236
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.