Etude génétique et moléculaire de deux gènes de Medicago truncatula, DMI3 et RPG, contrôlant l'établissement de symbioses racinaires

par Olivier Godfroy

Thèse de doctorat en Biosciences végétales

Sous la direction de Charles Rosenberg et de Frédéric Debelle.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Genetic and molecular studies of two Medicago truncatula genes, DMI3 and RPG, that control establishment of root symbioses


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le gène DMI3 de la légumineuse modèle Medicago truncatula code pour une Calcium and Calmodulin dependent protein Kinase (CCaMK) qui intervient dans les voies de signalisation nécessaires à l'établissement des symbioses mycorhizienne et rhizobienne. Nous avons montré qu'une CCaMK de riz peut restaurer la capacité d'un mutant dmi3 à noduler en présence de rhizobium. Une CCaMK de non légumineuse est donc capable de reconnaître et de transduire le signal calcique induit par les facteurs Nod du rhizobium. De plus, les résultats de complémentation ainsi que les études d'expression tissulaire de ce gène indiquent que DMI3 est requis tout au long du processus d'infection de la racine par les rhizobium. Ce processus infectieux nécessite également le gène RPG. Par des études d'expression tissulaire, nous avons confirmé que RPG, comme DMI3, est étroitement lié au développement des cordons d'infection, des structures symbiotiques particulières nécessaires à l'infection.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 126-142

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30059
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.