Gestion de l'hétérogénéité documentaire : le cas d'un entrepôt de documents multimédia

par Mohamed Mbarki

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Chantal Soulé-Dupuy et de Nathalie Parlangeau.

Soutenue en 2008

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La société de la connaissance est basée sur trois axes : la diffusion et l'usage de l'information via les nouvelles technologies, la déduction des connaissances induites par cette information et les impacts économiques qui peuvent en découler. Proposer aux acteurs et plus particulièrement aux "décideurs" de cette société des outils qui leur permettent d'élaborer de la "connaissance" ou du moins des "éléments de connaissance" à partir de l'information disponible semblent être assez difficile à assurer. Cette difficulté est due au dynamisme de l'environnement et la diversité des facteurs influençant la production, l'extraction et la communication des informations. En effet, ces informations sont englobées dans des documents qui sont collectés à partir des sources disséminées (Internet, Workflow, bibliothèques numériques, etc. ). Ces documents sont ainsi hétérogènes sur le fond et sur la forme (ils peuvent concerner des domaines divers, sont plus ou moins structurés, peuvent être liés à des structures diverses, contiennent plusieurs type de média, sont stockés dans plusieurs type de supports, etc. ). Les défis actuels sont de concevoir de nouvelles applications pour exploiter cette grande masse de documents très hétérogènes. Les travaux présentés dans cette thèse, visent à faire face à ces défis et notamment à proposer des solutions permettant de "gérer et créer de la connaissance" à partir de l'intégration de toute l'information disponible sur les documents hétérogènes. La manipulation des entrepôts de documents multimédia constitue le cadre applicatif de nos propositions. Notre approche s'articuler autour de trois axes complémentaires : (1) la représentation, (2) le stockage (ou l'intégration) et (3) l'exploitation des documents hétérogènes. La représentation des documents concerne la détermination des informations à conserver et la façon selon laquelle elles doivent être organisées pour mieux appréhender et prévoir leurs usages. La solution que nous avons choisie pour répondre à ces besoins se base sur la proposition d'un modèle qui intègre plusieurs niveaux de description imbriqués et complémentaires (une couche générique et une couche spécifique, une description logique et une description sémantique). . .

  • Titre traduit

    Management of documents heterogeneity : the case of multimedia repository


  • Résumé

    The knowledge society is based on three axes: the diffusion and use of information via new technologies, the deduction of knowledge induced by this information and the economic impacts which can result from this information. To offer to the actors and more particularly to the "decision makers" of this society some tools which enable them to produce and manage "knowledge" or at least "elements of knowledge" seem to be rather difficult to ensure. This difficulty is due to the dynamism of the environment and the diversity of factors influencing the information production, extraction and communication. Indeed, this information is included in documents which are collected from disseminated sources (Internet, Workflow, numerical libraries, etc. ). These documents are thus heterogeneous on the content and on the form (they can be related to various fields, they can be more or less structured, they can have various structures, they contain several type of media, are stored in several type of supports, etc). The current challenges are to conceive new applications to exploit this document heterogeneity. Having in mind these needs, the work presented in my thesis, aims to face these challenges and in particular at proposing solutions in order "to manage and create knowledge" starting from the integration of all information available on the heterogeneous documents. The handling of multimedia documents repositories constitutes the applicative framework of our proposals. Our approach is articulated around three complementary axes: (1) the representation, (2) storage (or integration) and (3) exploitation of the heterogeneous documents. Documents representation is related to the determination of information that must be preserved and the way according to which they must be organized to offer better apprehending and envisaging of their uses. The solution that we chose to meet these needs bases on the proposal for a documents model which integrates several overlapping and complementary levels of description (a generic layer and a specific one, a logical description and a semantic one). . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe as a paper

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 196-204

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008TOU30008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.