Enjeux de la diffusion électronique des recherches : pratiques informationnelles et validation des connaissances en sciences de l'ingénieur

par Béatrice Bégault

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Viviane Couzinet.

Soutenue en 2008

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Issues of electronic dissemination of research : practical information and validation of knowledge engineering


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Au XVIIe siècle, le « journal » apparaît comme un vecteur de la diffusion scientifique ; au XVIIIe siècle, il affirme des fonctions de certification de la découverte scientifique. La revue devient alors une pratique de la science. Sa place en sciences, techniques, et médecine repose sur plusieurs phénomènes : la conception d'une science expérimentale, le besoin de conserver le cheminement des découvertes scientifiques, la nécessité de leur validation et le besoin de procurer l'exclusivité des découvertes. Le chercheur écrit pour diffuser les connaissances qu'il a acquises et s'adresse à ceux de ses collègues qui travaillent dans le même domaine que lui. L'avènement de l'informatique et des technologies de communication marque ensuite une grande étape dans l'accès à l'information spécialisée. Les revues scientifiques imprimées qui représentent le mode privilégié de diffusion de la connaissance sont alors fortement concurrencées par d'autres supports de diffusion, la revue électronique et les archives ouvertes. Dans quel contexte, la diffusion électronique a t-elle fait son apparition ? Ce n'est qu'à partir de 1998 que l'intégration des revues électroniques devient effective et massive grâce à la mise en ligne des collections de périodiques de la plupart des grands éditeurs scientifiques et de sociétés savantes. La facilité d'accès à l'électronique a modifié le paysage de l'édition scientifique et la revue papier a vu apparaître à ses côtés une revue électronique qui a trouvée son audience et son lectorat. Quels sont les usages des revues électroniques par les chercheurs ? Ont-ils évolué depuis l'apparition des revues électroniques ? Les disciplines sont-elles un facteur de leur intégration ou de leur non-intégration dans les pratiques informationnelles ? Quels enjeux pour la diffusion des connaissances représentent les revues électroniques ? Assistons-nous à une substitution ou une coexistence ? Pour connaître précisément la réalité actuelle de l'intégration des revues électroniques dans les pratiques informationnelles des chercheurs en sciences de l'ingénieur, une approche qualitative a été choisie. Il s'agira de comprendre les principaux obstacles au développement d'autres supports de diffusion ainsi que les changements que ces supports induisent dans les pratiques de la communauté des chercheurs. Puis, il conviendra de s'interroger sur une éventuelle emprise des chercheurs sur ces nouvelles formes d'édition scientifique et de les comparer avec d'autres changements de modalités de diffusion des recherches plus anciens.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (285 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 255-277

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.