La poésie de Thomas Hardy : une dynamique de la désillusion

par Laurence Estanove

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Catherine Lanone.

Soutenue en 2008

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    On oublie souvent que Thomas Hardy est aussi, et même avant tout, poète. Si son œuvre poétique s’efface aux yeux du public devant la grandeur et la popularité de ses romans, elle n'en demeure pas moins essentielle à la compréhension de son écriture et de l'ensemble de son œuvre. La noirceur ironique de sa prose teinte ainsi également sa poésie, et en constitue même une force structurante : au sein du Wessex semi fictif qui sert de cadre tant aux romans qu'aux poèmes, dans le passage du rêve à une réalité qui ne peut que décevoir, se construit en effet une véritable dynamique de la désillusion, entre espoir et échec. C'est dans ce paradoxe apparent d'un désenchantement porteur, violent éveil de la conscience qui blesse et instruit dans le même temps, que s'exprime l'attachement de Hardy à son époque, et à la peinture de ce « malaise de la modernité » qu'induit notamment l'avènement de la science au détriment de la foi. Sa poésie de la désillusion se fait donc le reflet direct des bouleversements majeurs, idéologiques et socioculturels, qui marquent en Europe le passage du dix-neuvième au vingtième siècle, transition qui s'imprime jusque dans la matière de son langage poétique, entre tradition et modernité.

  • Titre traduit

    Thomas Hardy's poetry : the dynamics of disillusionment


  • Résumé

    Because of the grandeur and popularity of his novels, Thomas Hardy's poetry is often disregarded; yet paying due attention to his verse is also central, if not fundamental, to the understanding of the workings of his multifaceted writing. The dark irony which is so characteristic of his prose also colours his poetry, and even gives it strength and cohesion: in the semi-fictional land of Wessex that shapes both novels and poems, the fatally disappointing shift from dreams to reality actually builds up the dynamics of disillusionment, between hope and failure. In that seemingly paradoxical idea of an active form of disenchantment, of a violent awakening of consciousness both painful and enlightening, Hardy shows his commitment to the concerns of his time, depicting as he does the “ache of modernism” that the rise of science and decline of faith created. His poetry of disillusionment thus offers an immediate illustration of the major ideological and socio-cultural turmoil which accompanied in Europe the transition from the nineteenth to the twentieth century – a transition shaping the very texture of his poetic language, between tradition and modernity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (519 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 480-505. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.