La perception des risques : trois études comparatives Europe versus Afrique

par Lonzozou Kpanake

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Étienne Mullet.

Soutenue en 2008

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La thèse présente englobe trois études. La première a examiné l’impact des couvertures médiatiques sur la perception des risques sociétaux en comparant les estimations des risques des villageois Togolais (N = 304) n’ayant pas accès aux médias, avec celles des citadins Togolais (N = 341), ayant accès aux médias, et puis avec celles des Français (N = 795). La moyenne des estimations des risques observées chez les villageois Togolais (m = 25. 18) est inférieure à celle des citadins Togolais (m = 38. 90), et inférieure à celle des Français (m = 45. 61). Les associations linéaires observées entre les estimations des villageois Togolais et celles des citadins Togolais (0. 75), et celles des Français (0. 65) sont moins fortes que celles observées entre les citadins Togolais et les Français (0. 92). Une majoration de 15% de l’ensemble des estimations est attribuable à l’impact des médias, et explique 31% de la variance des estimations de risques. La deuxième étude a examiné les connaissances liées à l’hépatite C auprès de la population Togolaise en comparant les estimations aux assertions relatives à l’hépatite C entre les Togolais (N = 312), les Français (N = 722), et les Experts médicaux (N = 14). Les différences entre les estimations des Français et celles des Experts (22. 2%) sont légèrement inférieures aux différences entre Togolais et Experts (29. 3%), leurs associations linéaires sont très fortes (0. 91). La troisième étude a d’abord examiné les connaissances des risques associés à la dépigmentation de la peau auprès des personnes qui la pratique au Togo (N = 300). De très importantes sous-estimations des risques ont été observées. Les motifs qui sous-tendent la pratique de la dépigmentation ont ensuite été examinés, par l’approche de la Théorie du Renversement. Les huit styles fondamentaux de la théorie ont été observés, et quatre se sont révélés les plus dominants. La dépigmentation de la peau se pratique dans le but de paraître important, d’être séduisant, par désir d’une couleur de peau clair, et par effet de mode. La dépigmentation n’est pas l’expression d’une opposition à la culture africaine, ou à sa communauté, ni un acte de complaisance pour autrui. Elle est souvent associée à des projets professionnels.

  • Titre traduit

    Risk perception : three comparative studies Europe vs. Africa


  • Résumé

    The present dissertation consists of three studies. The first assessed the impact of the media on people’s risk perception by comparing risk ratings obtained from Togolese villagers (N = 304) without access to the media with risk ratings obtained from Togolese city-dwellers (N = 341) with access to the media and risk ratings obtained from French participants (N = 795). The overall mean risk judgment observed among the Togolese villagers (m = 25. 18) was lower than the mean rating observed among the Togolese city-dwellers (m = 38. 90), and lower than the mean rating observed among the French (m = 45. 61). The linear association observed between the Togolese villagers’ ratings and the Togolese city-dweller ratings (0. 75) and the French ratings (0. 65) was less strong than that observed between Togolese city-dwellers and French (0. 92). The impact of the media on risk perception was estimated to an increase of about 15% of the overall mean ratings, and to about 31% of the variance of the mean ratings. The second study examined knowledge about hepatitis C infection among Togolese (N = 312), in relation to that of French people (N = 742), and medical experts (N = 14). Differences between French’s ratings and Experts’ ratings (22. 2%) were slightly lower than differences between Togolese’s ratings and those of experts (29. 3%). The linear associations observed between differences are very strong (0. 91). The third study examined first, the extent of Togolese users’ (N = 300) knowledge of the health risks associated with the regular use of bleaching agents. A massive underestimation of some of the main risks was discovered. Secondly, the motives underlying the practice of regular skin bleaching were examined, using Reversal Theory as the theoretical framework. The eight type of basic motives that are constitutive of this theory were evidenced. Four of them appeared as clearly dominant ones. Participants practiced skin bleaching on a regular basis mainly for appearing important persons, for looking attractive, because they enjoyed their light skin, and because skin bleaching was fashionable. They did not practice skin bleaching as a demonstration of opposition to African culture or to their relatives or as a demonstration of compliance with others’ wishes. They sometimes practiced skin bleaching for securing a job. Implications in terms of health risk taking are discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.